Création d’une société : le business plan

Création d’une société : le business plan

Dans le parcours du créateur d’entreprise, une étape à ne pas négliger est l’élaboration d’un business plan. Vous assurerez ainsi une base solide à votre projet, et ferez les bons choix, en permettant à des personnes tierces de juger votre projet sur des projections sérieuses et précises, qu’il s’agisse de banques, associés, fournisseurs ou tout autre partenaire que votre projet d’entreprise requiert.

En amont…

Vous devez vous assurer de disposer d’informations essentielles concernant la faisabilité de votre projet. Quelles sont les caractéristiques du marché auquel vous vous attaquez, du secteur ciblé, de votre clientèle potentielle ? Quel est l’état de la concurrence ? Seule une véritable étude de marché vous permettra d’anticiper et sur la base des réponses obtenues, d’affiner votre stratégie.
Une fois ces cartes en main, prenez le temps de repenser votre approche, vos objectifs. N’hésitez pas à constituer plusieurs projections pour le futur, avec pour chacune, des solutions différentes.
Plus vous envisagerez d’hypothèses réalistes, moins il y aura de mauvaises surprises !

Bâtir un business plan qui tienne la route…

Pour assurer la réussite de votre projet, le business plan est un outil précieux de planification, justement. Avant de le concevoir, gardez bien à l’esprit qui seront les destinataires, et dans quel but vous l’élaborez.
Construisez-le de façon personnalisée, claire et logique. L’esthétique du document joue aussi un rôle : donner envie de lire vos documents !
La façon la plus simple d’organiser vos chapitres, est de commencer par la question principale : en quoi consiste votre projet de création d’entreprise ?
Vous devez être précis, efficace, à la fois synthétique mais aussi assez exhaustif pour éviter les questions et doutes de vos lecteurs dans la première partie du business plan qui présente votre projet. Les tableaux de données ne sont pas suffisants, même s’ils donnent une bonne vision de la situation, rien ne vaut une explication précise et votre propre analyse sur l’étude de marché réalisée.
Quelques éléments à ne pas oublier :

  • Description des caractéristiques du secteur d’exercice
  • Offre et demande dans votre domaine d’activité
  • Etat de la concurrence
  • Perspectives de développement à court, moyen et long terme
  • Stratégies et choix en termes de marketing, communication, etc.

Dans un second temps, après avoir présenté et expliqué votre projet, vient le temps d’apporter davantage de crédibilité à l’ensemble en introduisant votre Curriculum vitae : en quoi votre parcours de vie professionnel renforce-t-il la faisabilité du projet ? Prenez le temps de raconter vos expériences, réussites et tentatives même si elles n’ont pas abouti.
Présentez aussi la forme que vous souhaitez donner à votre entreprise, son statut juridique et administratif, sa taille, sa domiciliation.

Enfin, il est essentiel de présenter aux investisseurs et banques un plan financier solide. Votre prévisionnel devra rassurer ces personnes sur la fiabilité de vote budget, de vos sources de financement, en bref sur la rentabilité du projet. Soyez convaincant, montrez la solidité de votre réflexion et de vos calculs prévisionnels !
Et si toutefois vous receviez des commentaires négatifs sur votre business plan, considérez-les comme une invitation à améliorer votre travail et éclaircir les zones d’ombres.


1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Soyez le premier à laisser une note)
Loading...