Contrat de travail : le CDI

Contrat de travail : le CDI

Importance du consentement des deux parties

Un contrat à durée indéterminée (CDI) lie un salarié en tant que personne physique et un employeur qui peut être une personne physique ou une société.

Le contrat de travail peut être conclu verbalement ou par écrit. Il faut impérativement le consentement des deux parties.

Préférer la forme écrite

Le Code du travail impose que le salarié reçoive un exemplaire de la déclaration unique d’embauche, et un bulletin de paie comportant un certain nombre d’informations obligatoires. Le Code du travail ne rend pas obligatoire la conclusion d’un CDI par écrit, mais c’est fortement conseillé pour éviter les litiges ; les conventions collectives l’imposent souvent.

A l’échelle européenne, en 1991, une directive de la CEE impose aux entreprises d’établir un document écrit comportant les principales données de l’accord entre employeur et salarié : lieu de travail, rémunération, dates, durée de travail, niveau de qualification.

Clauses incluses dans le contrat

Le contrat de travail est la retranscription des éléments négociés par les deux parties. Les clauses y figurant doivent respecter la convention collective en vigueur ou être plus avantageuses; l’employeur doit s’assurer que le salarié a accès à cette convention applicable à l’entreprise.


1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (1 vote(s), moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...