Procéder à la domiciliation d'une entreprise étrangère en France

Principes de la domiciliation en France.

Pour ce faire, il faut procéder à la domiciliation de l’entreprise sur le territoire français, métropolitain ou non, comme toutes les entreprises françaises.

 

C’est-à-dire déclarer une adresse au Centre de Formalité des entreprises dont elle dépend, afin de pouvoir procéder ensuite à son immatriculation, tout comme les entreprises françaises.

Mais à la différence d’une entreprise française, cette adresse n’est pas forcément celle du siège social.

Le choix du lieu de domiciliation.

“Pour un projet à long terme, une acquisition immobilière est envisageable, tout comme la signature d’un bail commercial pour louer un local”

Suivant les caractéristiques de la structure étrangère, suivant la durabilité du projet de l’implantation en France.

 

Pour un projet à long terme, une acquisition immobilière est envisageable, tout comme la signature d’un bail commercial pour louer un local.

Toutefois, cela représente un coût non négligeable, dont on peut se passer si l’on étudie les options suivantes : l’entreprise étrangère peut aussi implanter ses bureaux dans un centre d’affaires ou dans une société de domiciliation dont le but est de répondre aux besoins des entrepreneurs étrangers contraints de déclarer une adresse en France.

Pourquoi une société de domiciliation ?

C’est une solution avantageuse pour plusieurs raisons.

 

Cette option permet un gain de temps non négligeable, sans les contraintes liées au choix d’un bien immobilier.

 

L’entrepreneur peut ainsi démarrer rapidement son projet puis le tester in situ, le temps nécessaire, au moindre coût. Grâce à la société de domiciliation, il n’est pas nécessaire d’embaucher du personnel pour gérer les locaux, s’occuper du courrier, etc.

 

En revanche, vous pourrez bénéficier de salles de réunion ou bureaux de façon temporaire, au besoin, et choisir au mieux l’emplacement géographique de votre adresse de domiciliation. Les services peuvent être plus étendus encore, à un faible coût, pour l’entreprise.