Auto-entreprise & Micro-entreprise : les livres obligatoires

Charlotte Martin
Rédactrice de l'article
Responsable Communication

Posez-moi vos questions
01 70 38 39 81

Besoin d'un conseil ?
  • Simple
  • Rapide
  • Gratuit

Ou

01 70 38 39 81

Qu’est-ce qu’un auto-entrepreneur ?

Le régime d’auto entrepreneur est un entrepreneur individuel au régime micro-fiscal et au régime micro-social.
Ainsi, un auto-entrepreneur doit payer des impôts définis sur la base de son chiffre d’affaires, les charges réelles ne sont pas prises en compte, et il ne doit payer aucune charge sociale.

Toutes les activités sont autorisées en auto-entreprises, hormis celles-ci : exploitation agricole, activité immobilière, activité artistique rémunérée grâce aux droits d’auteur, activité de location de matériaux durables et activité libérale relevant du RSI ou de la Cipav.

NB : Si vous avez besoin d’un conseil ou d’un devis, n’hésitez pas à me contacter.

L’expert comptable des pme à partir de 49€ ht/mois

Recevez votre devis en 1h gratuitement

Qu’est-ce qu’un micro-entrepreneur ?

Le statut de micro-entreprise permet d’exercer une activité de manière simple, ponctuelle ou régulière.
C’est une entreprise individuelle composée d’un seul indépendant, idéal pour les porteurs de projets qui souhaitent se développer facilement et efficacement.
C’est un régime qui permet de bénéficier, tout comme le statut d’auto-entrepreneur, d’avantages comptables.

NB : Si vous avez besoin d’un conseil ou d’un devis, n’hésitez pas à me contacter.

Recevez le e-book pour bien choisir son statut d’entreprise

Téléchargement immédiat

Le livre-journal des recettes

Comme vous le savez, les auto-entrepreneurs et les micro-entrepreneurs peuvent profiter d’allégements comptables intéressants.
Malgré tout, ils ont tout de même des obligations à respecter au cours de la
gestion d’entreprise, notamment la rédaction du livre-journal des recettes.
Celui-ci réunit toutes les recettes qui ont été encaissées tout au long de l’année, il doit être clair, précis et numéroté.

Au minimum, il doit réunir les informations suivantes : date d’encaissement de la facture, référence du produit, nom et adresse du client, mode de règlement, montant de la transaction et libellé de l’opération.

NB : Si vous avez besoin d’un conseil ou d’un devis, n’hésitez pas à me contacter.

Le registre des achats

Concernant le registre des achats, celui-ci n’est obligatoire que pour les micro-entrepreneurs qui exercent une des activités qui suit : vente de marchandises, ventes de fournitures, ou fourniture de logements.

Le registre des achats réuni tous les achats réalisés au cours de l’année, et doit inclure les éléments suivants : date de paiement de la facture, numéro du produit, nature de l’opération, nom et adresse du fournisseur, mode de paiement et somme payée.

NB : Si vous avez besoin d’un conseil ou d’un devis, n’hésitez pas à me contacter.

Les options possibles pour tenir ces livres obligatoires

Deux options sont proposées aux auto-entrepreneurs et aux micro-entrepreneurs pour tenir correctement ces livres.

La première alternative consiste à réaliser ces livres au format papier. L’auto-entrepreneur peut ainsi utiliser des modèles officiels disponibles sur la toile et les remplir à la main, mais en faisant attention à ne laisser aucun blanc et que celui-ci soit propre.

La seconde alternative concerne le format numérique. En effet, des logiciels de gestion sont disponibles pour les micro-entrepreneurs, et permettent ainsi de réaliser vos livres obligatoires et de les sécuriser.
Notons que ces livres doivent être conservés pendant 6 ans, et la durée s’allonge à 10 ans pour les activités commerciales.

NB : Si vous avez besoin d’un conseil ou d’un devis, n’hésitez pas à me contacter.

Extraits de textes de loi concernant la micro-entreprise

Enfin, dans ce dernier paragraphe, nous vous proposons de découvrir quelques extraits de lois liés à la micro-entreprise. Vous pourrez trouver de plus amples informations si besoin, sur legifrance.gouv.fr :
 

1. Sont soumises au régime défini au présent article, pour l'imposition de leurs bénéfices, les entreprises dont le chiffre d'affaires hors taxes, ajusté s'il y a lieu au prorata du temps d'exploitation au cours de l'année de référence, n'excède pas, l'année civile précédente ou la pénultième année :

-> 170 000 € s'il s'agit d'entreprises dont le commerce principal est de vendre des marchandises, objets, fournitures et denrées à emporter ou à consommer sur place ou de fournir le logement, à l'exclusion de la location directe ou indirecte de locaux d'habitation meublés ou destinés à être loués meublés, autres que ceux mentionnés aux 2° et 3° du III de l'article 1407 ;

-> 70 000 € s'il s'agit d'autres entreprises.

 

2. Sont exclus de ce régime :

-> Les contribuables qui exploitent plusieurs entreprises dont le total des chiffres d'affaires excède les limites mentionnées aux 1° et 2° du 1, appréciées, s'il y a lieu, dans les conditions prévues au quatrième alinéa de ce même 1 ;

-> Les sociétés ou organismes dont les résultats sont imposés selon le régime des sociétés de personnes défini à l'article 8, à l'exception des sociétés à responsabilité limitée dont l'associé unique est une personne physique dirigeant cette société ;

-> Les personnes morales passibles de l'impôt sur les sociétés ;

-> Les opérations portant sur des immeubles, des fonds de commerce ou des actions ou parts de sociétés immobilières et dont les résultats doivent être compris dans les bases de l'impôt sur le revenu au titre des bénéfices industriels et commerciaux ;

-> Les opérations visées au 8° du I de l'article 35 ;

-> Les contribuables dont tout ou partie des biens affectés à l'exploitation, sont compris dans un patrimoine fiduciaire en application d'une opération de fiducie définie à l'article 2011 du code civil.

NB : Si vous avez besoin d’un conseil ou d’un devis, n’hésitez pas à me contacter.

Conclusion

À travers la lecture de cet article, nous vous avons présenté le statut d’auto-entrepreneur, et celui de micro-entrepreneur.
Nous avons défini les livres obligatoires à rédiger chaque année, ainsi que les solutions pour les réaliser.

Nous espérons avoir pu vous renseigner comme il se doit à ce sujet, et que vous avez trouvé toutes les réponses à vos questions.

En cas de doute ou d’interrogation qui persiste, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un cabinet d’expert comptable professionnel en ligne ou non, qui vous aidera dans toutes vos démarches.
Nous nous retrouvons très prochainement pour de nouveaux conseils !

NB : Si vous avez besoin d’un conseil ou d’un devis, n’hésitez pas à me contacter.

Charlotte Martin
Rédactrice de l'article

Je suis une passionée de l'actualité économique, fiscale, sociale, comptable...

N'hésitez pas à me contacter pour toutes questions...

01 70 38 39 81
Pourquoi choisir Keobiz ?

Notre objectif est de réaliser une mission d’expertise comptable complète et de qualité avec un fonctionnement très simple et des tarifs défiants toute concurrence.

RAPIDE ET SIMPLE

Nos offres sont simples donc accessibles à tous. Elles vous apporteront également un réel gain de temps...

CONSEIL ET QUALITÉ

Nos offres sont toujours accompagnées de conseils avisés d'experts dans toutes nos spécialités.

TARIF IMBATTABLES

Nous souhaitons continuer à avoir des tarifs imbattables sur tous nos services.