Comment ouvrir un cabinet d’architecture ?

Mélanie De Rueda
Rédactrice de l'article
Responsable Communication

Posez-moi vos questions
01 70 38 39 81

Besoin d'un conseil ?
  • Simple
  • Rapide
  • Gratuit

Ou

01 70 38 39 81

Les conditions nécessaires

-La  qualification professionnelle :

*soit un diplôme d’Etat d’architecte,

*soit un autre diplôme français d’architecte reconnu par l’Etat,

*soit un certificat ou d’un titre d’architecte reconnu par un Etat de l’espace économique européen,

*soit une qualification attribuée par le Ministre de la Culture,

*soit un diplôme reconnu par l’Etat français pour les non ressortissants d’un Etat de l’espace économique européen.

-L’inscription obligatoire à l’Ordre des architectes

*elle se fait auprès du guichet unique ou du conseil régional dont dépend la personne c'est-à-dire du centre des formalités des entreprises (CFE) de l’Urssaf ou du conseil régional pour l’inscription des personnes physiques, ou du CFE de la CCI ou du conseil régional pour l’inscription des personnes morales.

*La décision ou le refus d’inscription sont communiqués dans un délai de 3 mois suivant la demande.

* S’il y a accord le futur architecte doit prêter serment devant le conseil régional.

*elle génère la possibilité d’utiliser le titre « Architecte » ou « Agréé en architecture », uniquement pour les personnes physiques inscrites au tableau régional de l’Ordre des architectes ou « Architecte honoraire », par décision du conseil régional de l’Ordre des architecte, pour les architectes ou agréé en architecture cessant leur activité et justifiant d’au moins 15 ans d’expérience « Agréé en architecture honoraire », dans les mêmes conditions sur « Architecte honoraire »

*Si l’accord n’a pas été obtenu le titre à utiliser est : « Titulaire du diplôme d’architecte »,

NB : Si vous avez besoin d’un conseil ou d’un devis, n’hésitez pas à me contacter.

L’expert comptable des pme à partir de 49€ ht/mois

Recevez votre devis en 1h gratuitement

La législation

-3 textes de loi :

*La loi n°77-2 du 3 janvier 1977, accessible en suivant ce lien : Exercice de la profession d’architecte – Legifrance.

*Les décrets d’application, qui organisent la profession et précise notamment les règles d’exercice de la profession, les devoirs envers les clients et les règles envers les confrères. Ces décrets sont accessibles en suivant le lien ci-dessus.

*Le règlement intérieur de l’ordre des architectes, accessible sur le site de l’ordre directement.

NB : Si vous avez besoin d’un conseil ou d’un devis, n’hésitez pas à me contacter.

Recevez le e-book pour bien choisir son statut d’entreprise

Téléchargement immédiat

L’ installation

1-Le statut juridique du cabinet d’architecture

-L’architecte peut exercer en nom propre (ou en entreprise individuelle) sous forme libérale ou par l’intermédiaire d’une société.

-L’architecte peut exercer en société, il est possible de créer n’importe quel type de société SARLSASSASELSCPSCOP

 

 

2-L’assurance professionnelle obligatoire

Il faut envoyer à l’Ordre des architectes  avant le 31 mars de chaque année une attestation établie par son assureur qui indique qu’il est couvert pour l’année en cours.

La cotisation d’assurance s’établit sur la base du montant des honoraires facturés aux clients ou sur la base du montant des travaux exécutés.

3-Les relations contractuelles architecte et le client

*Un contrat écrit

NB : Si vous avez besoin d’un conseil ou d’un devis, n’hésitez pas à me contacter.

Le prévisionnel

*Le chiffre d’affaires : les honoraires sont librement négociables avec les clients privés.

Pour les marchés publics, il faut se référer au décret suivant : décret du 29 décembre 1993.

*Les charges

*la masse salariale et des charges afférentes.

*les fournitures de bureau et le matériel

*le loyer du local occupé par le cabinet et les charges locatives ;

*les dépenses nécessaires à l’agencement du local

*l’assurance professionnelle qui est obligatoire ;

*les frais de création de l’entreprise et les honoraires de l’expert-comptable *les cotisations à l’Ordre des architectes

*les actions de communication (création d’un site internet, campagnes publicitaires, plaquettes commerciales…) ;

*les frais de réception et de déplacement.

*les impôts et taxes classiques

NB : Si vous avez besoin d’un conseil ou d’un devis, n’hésitez pas à me contacter.

Mélanie De Rueda
Rédactrice de l'article

Je suis une passionée de l'actualité économique, fiscale, sociale, comptable...

N'hésitez pas à me contacter pour toutes questions...

01 70 38 39 81
Pourquoi choisir Keobiz ?

Notre objectif est de réaliser une mission d’expertise comptable complète et de qualité avec un fonctionnement très simple et des tarifs défiants toute concurrence.

RAPIDE ET SIMPLE

Nos offres sont simples donc accessibles à tous. Elles vous apporteront également un réel gain de temps...

CONSEIL ET QUALITÉ

Nos offres sont toujours accompagnées de conseils avisés d'experts dans toutes nos spécialités.

TARIF IMBATTABLES

Nous souhaitons continuer à avoir des tarifs imbattables sur tous nos services.