Gérer sa comptabilité en auto-entreprise : quelles sont vos obligations ?
 

Gérer sa comptabilité en auto-entreprise : quelles sont vos obligations ?

Quelques obligations comptables à respecter

Lorsqu’on est auto-entrepreneur, il faut apprendre la gestion d’entreprise, et ça passe par la comptabilité. Pour mener à bien cette dernière, il faut respecter quelques obligations:

L’auto entrepreneur doit tenir un livre des recettes, qui peut être composé des colonnes suivantes : date de vente, numéro de facture, nom client, nature de l’opération, montant de la vente et mode d’encaissement.

Si l’auto-entrepreneur vend de la marchandise, il doit tenir un registre des achats. Celui-ci doit répertorier les détails d’achat, le mode de règlement et les références.

Un livre comptable est obligatoire, que ce soit sur un support papier ou sur un logiciel. Notons également le fait, que l’auto-entrepreneur doit conserver obligatoirement toutes les factures de vente de marchandises ou/et de prestations.

Il faut ouvrir un compte bancaire pour son activité professionnelle, et doit donc être séparé de son compte personnel. En cas de contrôle fiscal, la vérification est ainsi simplifiée.

L’auto-entrepreneur doit comme n’importe quelle autre forme juridique de société déclarer son activité et payer ses charges auprès de l’adminsitration fiscale.

Les mentions obligatoires sur une facture d’auto-entrepreneur

Bien entendu, l’auto-entrepreneur va émettre des factures, mais sur celles-ci, des mentions doivent obligatoirement apparaître. Les voici :

1) le nom, le numéro siren et l’adresse de l’entreprise
2) le nom et l’adresse du client
3) la date d’émission de la facture
4) le numéro de la facture
5) la date de livraison
6) le descriptif de la vente (quantité, prix unitaire ht et total ht)
7) la date de règlement
8) le taux des pénalités en cas de retard de paiement
9) la mention « tva non applicable, art. 293 b du cgi »
10) le montant de l’indemnité pour frais de recouvrement
11) les conditions d’escompte

Si l’auto-entrepreneur respecte ces obligations, il n’aura aucun souci en cas de contrôle fiscal.

Vous l’aurez donc compris, un auto-entrepreneur bénéficie d’un allègement comptable et administratif, mais il est tout de même obligé de respecter certaines règles.

Si vous avez un doute ou que vous ne savez pas comment respecter toutes ces obligations, nous vous conseillons fortement de vous tourner vers un expert-comptable.
En effet, un réel professionnel saura répondre à vos interrogations et vous guider dans toutes vos démarches.

Nous espérons que cet article vous aura tout de même aidé à trouver quelques réponses, et à très bientôt pour de nouvelles informations !

Vous souhaitez en savoir plus sur la comptabilité ?

 

Tous nos articles

Comptabilité

Comment fonctionne le bilan et le compte de résultat d’une société VTC ?

Lire la suite
Comptabilité

Les déclarations en auto-entreprise

Lire la suite
Comptabilité

Les livres obligatoires des auto-entreprises et micro-entreprises

Lire la suite