Calcul du nombre de jours ouvrés en France

KeoBiz > Nos outils en ligne > Calcul du nombre de jours ouvrés en France

Déterminer les jours ouvrés

Les jours ouvrés correspondent aux jours au cours desquels une entreprise est effectivement ouverte au cours d’une année. Si l’on considère qu’une entreprise est fermée deux jours par semaine en moyenne, et si l’on tient compte des congés payés, on s’aperçoit qu’un salarié travaille au maximum 215 jours par an. Ainsi, cela signifie qu’un salarié bénéficiant du minimum légal de congés payés bénéficiera de 150 jours de repos.

Définition jours ouvrés et jours ouvrables

Jours ouvrés et jours ouvrables ne se confondent pas. Les jours ouvrables sont les jours au cours desquels une entreprise est légalement autorisée à ouvrir. Sachant que la loi oblige à au moins un jour de repos par semaine et qu’il y a 11 jours fériés par an, cela correspond à 365 – (52+11) = 302 jours. Donc, il y a en France au maximum 302 jours par an qui sont ouvrables.

Les jours ouvrés correspondent aux jours au cours desquels l’entreprise est effectivement ouverte. Et, force est de constater qu’il n’est pas rare qu’une entreprise soit fermée plus d’un jour par semaine. Bien souvent, une entreprise sera fermée deux jours par semaine (le samedi et le dimanche ou le dimanche et le lundi). Il y a donc moins de jours ouvrés sur une année que de jours ouvrables.

Comment calculer les jours ouvrés ?

Le calcul des jours ouvrés et relativement aisé. Si l’on part du postulat qu’une entreprise sera fermée deux jours par semaine et qu’il y a 52 semaines par an, il y aura donc 104 jours chômés au minimum. À ces jours chômés, on ajoutera en moyenne 11 jours fériés par an (vérifiez bien cependant que le jour férié ne tombe pas un dimanche, ce qui réduira mécaniquement en cas de chevauchement le nombre de jours chômés).

On arrive ainsi au total moyen de 115 jours chômés. On posera alors : 365 – 115. En moyenne, une entreprise disposera de 250 jours ouvrés sur une année.

Regard sur les jours non travaillés d’un salarié sur un an

Prenons l’exemple d’un salarié ayant conclu un contrat de travail de 39h. Celui-ci dispose du minimum légal de congés payés, soit 5 semaine.

Dans une année, il ne travaillera pas 115 jours par an. À ces 115 jours on ajoutera 25 jours de congés payés. Il disposera également de 9 jours de RTT. On obtient ainsi : 115 + 25 + 9 = 149. Ainsi, ce salarié travaillera 216 jours par an (365 – 149).

 

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (2 vote(s), moyenne : 3,00 sur 5)
Loading...