Comment créer une entreprise de rénovation ?
 

Comment créer une entreprise de rénovation du bâtiment ?

L’activité de rénovation permet à tout propriétaire d’un bâtiment ou d’une maison d’entretenir son local ou son habitation privée. Rénovation simple ou remise en état complète, le but étant de redonner un aspect plus neuf à un bâtiment ou d’en améliorer son confort suite aux travaux. La rénovation peut concerner l’intérieur (changement d’une moquette, peinture…), l’extérieur (changement des fenêtres, des volets…) ou des travaux d’envergure (remise à neuf totale d’un bâtiment). Les travaux de rénovation sont réalisés par une entreprise spécialisée. Entrepreneur dans l’âme, vous vous apprêtez à vous lancer dans la création d’une entreprise de rénovation ? Voici les éléments principaux à prendre en compte avant de vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

Création d’une entreprise du bâtiment et rénovation, les fondamentaux du BTP

Créer une entreprise d’entretien du bâtiment et de rénovation nécessite de bien s’informer sur ce secteur du BTP afin de respecter les obligations légales de l’entrepreneur.

Avant d’ouvrir votre entreprise de rénovation du bâtiment, il est donc important de connaître les spécificités liées aux activités du Bâtiment et des Travaux Publics. Ces métiers, en tant que professions artisanales, répondent à une réglementation stricte dès lors qu’il s’agit de créer une entreprise de rénovation de bâtiments.

Vous devez être titulaire d’un diplôme des métiers du BTP (CAP, BTS ou Brevet Professionnel) ou justifier d’une expérience d’au moins 3 ans dans la spécialité visée. Si vous décidez de vous associer avec d’autres personnes, seule une personne de l’équipe dirigeante peut être détentrice du diplôme requis.

Les stages obligatoires avant l’installation, SPI ou SIGA, ont été rendus facultatifs suite à la loi Pacte promulguée le 22 mai 2019. Ces stages avaient pour but de vous former à la gestion d’une entreprise et comprendre toutes les problématiques liées au fonctionnement de votre business. Même si elles ne sont plus imposées, il est fortement conseillé de suivre ces formations dispensées par la CMA (Chambre des Métiers et de L’Artisanat) de votre département.

Choisir le statut juridique pour la création d’une entreprise de rénovation

Vous connaissez les exigences pour créer votre entreprise de rénovation, il est désormais temps de penser aux différentes étapes pour créer votre entreprise.

Se mettre à son compte en exerçant une activité de rénovation du bâtiment implique de choisir le statut juridique sous lequel exercer. Plusieurs choix sont possibles.

Si vous exercez votre activité de rénovation en tant qu’entrepreneur individuel, en société ou en tant que micro-entreprise (auto-entrepreneur), vous ne serez pas régi par le même cadre juridique, fiscal et social.

Vous avez le choix entre plusieurs statuts juridiques pour une création d’entreprise spécialisée dans les travaux :

Entreprise individuelle : ce statut est le plus répandu et le plus simple à mettre en place. Il s’agit d’un statut juridique qui permet de créer une entreprise sans avoir à créer d’entité juridique. Il s’agit d’un statut très simple, qui ne nécessite aucune formalité de création particulière.

Le régime de l’auto-entreprise ou de la micro-entreprise : il présente l’avantage d’être mis en place rapidement en quelques clics sur Internet via le portail des auto-entrepreneurs. Les nouveaux entrepreneurs peuvent lancer rapidement leur activité, mais ce statut n’est pas forcément le plus adéquat pour une activité de rénovation. Vous serez vite confronté aux plafonds de chiffre d’affaires. Vous pouvez choisir le régime d’auto-entrepreneur en ayant une activité de prestations de service (travaux) pour tester le marché, avant de basculer en création de société ayant pour objet la rénovation.

En société : vous pouvez décider de créer une société afin de distinguer votre patrimoine professionnel de votre patrimoine personnel. Dans ce cas-là, plusieurs options sont à votre disposition l’EURL, la SARL ou encore la SASU. La plupart des entreprises de rénovation créées le sont plutôt en SARL permettant de s’associer avec des partenaires. La société à responsabilité limitée (SARL) est la forme juridique la plus répandue pour créer une entreprise spécialisée dans les travaux.

Si le futur entrepreneur que vous êtes a des doutes ou des interrogations sur le statut juridique le mieux adapté, n’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un professionnel.

Vous souhaitez en savoir plus sur la comptabilité ?

 

Tous nos articles

Création d'entreprise

Comment devenir coiffeuse à domicile ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment ouvrir un restaurant ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment devenir YouTubeur ?

Lire la suite