Comment créer une entreprise d’import export ?

Créer une entreprise d’import export, ce qu’il faut savoir pour se lancer

Pour se faire une place dans le commerce international, sachez qu’ouvrir une société d’import export est à la portée de tous. Il s’agit d’acheter des marchandises en provenance de l’étranger pour les revendre en France et de vendre des produits français à l’étranger.  

En effet, il n’y a pas de diplôme spécifique à avoir pour ouvrir une entreprise d’import export. Mais il est tout de même recommandé d’avoir une appétence ou des connaissances en commerce et en langues étrangères afin de pouvoir gérer les relations avec les fournisseurs. Vous devez également être à l’aise dans la négociation, avoir une certaine connaissance dans le commerce international, vous renseigner sur le transport maritime de marchandise et aérien,  connaître les codes douaniers et l’origine de la marchandise à importer ou exporter afin d’éviter les problèmes liés aux conformité européennes (comme la contrefaçon).

Avant de vous lancer, il est préférable de faire une étude de marché et de monter un business plan qui vous permettra d’analyser le marché, d’étudier les risques et ainsi trouver la marchandises que vous souhaitez exploiter au sein de votre entreprise d’import export mais aussi les pays et zones avec lesquels vous préférez travailler.

L’objectif étant d’être rentable, vous allez devoir chercher le produit qui vous démarquera de votre concurrence et trouver le fournisseur qui vous proposera le prix le plus attractif afin de faire des bénéfices. Le secteur de l’import-export est très dynamique et diversifié.

Quel statut juridique choisir pour créer son entreprise d’import export ?

Pour créer une entreprise d’import export, il existe le statut de la micro entreprise qui permet une mise en place rapide de l’entreprise sans démarches administratives trop lourdes.

La micro entreprise présente également des avantages fiscaux et sociaux. Cependant, ce n’est pas un statut adapté pour les activités d’import export car il y a un plafond sur le chiffre d’affaires annuel.

Ainsi, pour ouvrir une entreprise d’import export, il est recommandé de créer juridiquement une société en tant qu’entité propre. Avec ce statut, vous ne risquez pas de voir votre patrimoine personnel touché car il y aura un patrimoine professionnel distinct.

Vous pourrez notamment choisir le statut de la SARL ou de la SASU pour votre entreprise d’import export.

Quelles sont les formalités à respecter quand on ouvre une entreprise d’import export ?

Faire du commerce international signifie échanger des transactions financières et de biens matériels ou des services entre différents pays appartenant à des zones de commerce différentes.

En fonction du pays dans lequel se trouvent vos fournisseurs, vous devrez suivre différentes réglementations.

Si vous échangez avec des fournisseurs présents dans la zone de l’Union Européenne, vous devrez respecter les règles douanières suivantes. Si vous procédez à une vente de marchandises, vous allez devoir faire une DEB ou déclaration d’échange de biens si vous vendez ou achetez dans les pays de l’UE pour plus de 460.000€ par an. Il faudra également demander un numéro de TVA intracommunautaire auprès du service des impôts des entreprises. Depuis le 1er janvier 2022, autoliquider la TVA à l’importation est obligatoire et automatique.

Si vous procédez à des activités commerciales avec des pays en dehors de l’UE, les formalités douanières seront différentes. Toutes les importations et les exportations doivent obligatoirement passer par une déclaration de DAU ou document administratif unique. Vous devrez aussi faire une demande d’immatriculation afin d’obtenir un numéro EORI pour economics registration and identification.

Vous souhaitez en savoir plus sur la comptabilité ?

 

Tous nos articles

Création d'entreprise

Comment devenir coiffeuse à domicile ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment ouvrir un restaurant

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment devenir YouTubeur ?

Lire la suite