Devenir traiteur : tout ce qu’il faut savoir sur ce métier

Quelles sont les missions du traiteur ?

L’activité de traiteur nécessite un savoir-faire, une rigueur et une polyvalence dans les techniques culinaires. Il existe deux manières d’exercer le métier de traiteur.

Le traiteur cuisinier du quotidien va concocter des plats destinés à la vente à emporter, proposés par exemple dans une charcuterie-traiteur.
Le cuisinier traiteur de l’événementiel va élaborer les plats pour les proposer dans des événements privés ( mariage, baptême…) , réceptions professionnelles ou encore des rassemblements publics.

Pour devenir traiteur, il faut porter une attention particulière au dressage des plats servis lors d’un buffet froid ou chaud, d’un cocktail ou bien un service à l’assiette. En effet, demander un service de traiteur implique la qualité de la nourriture, du service mais aussi de la présentation. En effet, le plaisir d’admirer des plats bien présentés est propice à une meilleure dégustation.

Autre qualité requise pour exercer en tant que traiteur, notamment pour ceux qui souhaitent se mettre à leur compte : avoir des connaissances en gestion d’entreprise. Le traiteur doit savoir réaliser des devis, facturer une prestation et gérer les stocks. Il doit également être à l’aise dans la communication et la relation client. Les entreprises ou les particuliers qui font appel à un traiteur confient un événement important de leur vie. Ils placent leur entière confiance au traiteur qui participe activement à la réussite de leur évènement. Le traiteur peut proposer différentes formules ou une prestation sur-mesure pour un événement personnalisé. Le traiteur doit assurer une prestation de qualité et de confiance en régalant les convives.

Vous pouvez également faire le choix de servir vos plats au quotidien dans un local permettant au public de venir commander à emporter mais aussi vous rencontrer pour réserver le menu pour un banquet ou un événement.

Quelle formation pour devenir traiteur? 

Plusieurs diplômes donnent accès au métier de traiteur et permettent de lancer un projet à son compte.

Vous pouvez par exemple vous tourner vers le CAP cuisine ou bien un BEP, des diplômes d’Etat qui attesteront de vos connaissances.

Si vous avez plus de trois années d’expérience dans un métier lié à l’alimentation, vous n’aurez pas d’obligation d’avoir un diplôme spécifique.

Il est aussi intéressant de noter que si vous travaillez en équipe, seule une personne peut avoir le diplôme, ce qui permet de compenser pour les personnes qui n’en ont pas.

Devenir traiteur sans diplôme est bien sûr possible mais il faudra être en mesure de justifier de trois années d’expérience dans le domaine alimentaire pour pouvoir vous passer de diplôme officiel. Vous pouvez vous renseigner auprès de différents organismes qui proposent des certificats dans ce domaine.

Traiteur indépendant : quel statut juridique choisir ?

Vous savez désormais à quoi correspond le métier de traiteur et avez une idée précise du type de tâches à accomplir pour créer une structure officielle. Il vous reste à choisir le statut juridique qui vous correspond le mieux.

Le statut d’auto-entrepreneur est le plus simple et rapide à mettre en place pour débuter une activité à son compte. Il permet entre autres de faire des devis et de facturer au plus vite vos clients.

Cependant, en tant que traiteur indépendant, vous devrez respecter un plafond de chiffre d’affaires. Il faut préciser que sur le long terme, la micro-entreprise n’est pas forcément adaptée. Il peut être nécessaire de créer une société avec le statut de la SARL ou bien la SASU.

Vous souhaitez en savoir plus sur la comptabilité ?

 

Tous nos articles

Création d'entreprise

Comment devenir coiffeuse à domicile ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment ouvrir un restaurant

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment devenir YouTubeur ?

Lire la suite