Comment ouvrir un cabinet d'architecte ?
 

Comment ouvrir un cabinet d’architecte ?

Vous aimez la créativité et savez faire preuve de rigueur ? Vous aimez l’harmonie mais n’avez pas peur de sortir des sentiers battus ? Le métier d’architecte est fait pour vous. Serez-vous prêt à vous lancer dans l’aventure de l’indépendance ? On vous explique tout sur la manière d’ouvrir un cabinet d’architecte ; les pré-requis pour ouvrir un cabinet d’architecte ; la forme juridique à choisir pour ouvrir un cabinet d’architecte ; les formalités à respecter pour devenir architecte indépendant.

Pourquoi choisir le statut d’indépendant ?

De nombreux diplômés d’écoles d’architecture choisissent de se lancer à leur compte et d’ouvrir leur propre cabinet d’architecte. Ce choix leur permet d’exprimer toute leur créativité. Et combien d’entrepreneurs vous confieront à quel point il est plaisant d’être son/sa propre patron/patronne.

Toutefois, l’indépendance c’est également le risque. Il vous sera peut-être difficile de créer votre propre clientèle, du moins au début de votre activité. A long terme, vous récolterez les fruits de votre travail. Votre recherche d’indépendance peut constituer un pari gagnant !

Quels sont les pré-requis à l’ouverture d’un cabinet d’architecte ?

Le travail de l’architecte consiste à dessiner des plans et à modifier la structure des habitations. Il travaille aussi bien sur des plans en intérieur qu’en extérieur.

Si l’appellation « architecte d’intérieur » n’est pas protégée, la profession d’architecte est réglementée. En effet, elle est directement liée aux permis de construire d’une habitation. Ainsi, pour pouvoir exercer le métier d’architecte, il faut remplir des conditions précises.

D’abord, la profession d’architecte nécessite de respecter la condition d’honorabilité. Il s’agit d’une condition morale qui renvoie au fait de n’avoir subi aucun retrait de droits civiques.


Ensuite, vous devez être titulaire d’un diplôme d’Etat d’architecture. Il est obtenu après 5 années d’études supérieures spécialisées en architecture.

Enfin, vous devez être inscrit à l’Ordre National des Architectes au moment de la création légale de votre cabinet d’architecte.

Si ces trois conditions sont remplies, la profession d’architecte vous est ouverte !

Quel statut juridique choisir pour un cabinet d’architecte ?

Votre cabinet d’architecte ne prendra forme officiellement que lorsque vous aurez fait les démarches administratives nécessaires à la création de l’entreprise.

Il n’y a pas de règle établie concernant les statuts juridiques des cabinets d’architecte. Seulement, il faut choisir celui qui correspond le mieux à vos perspectives d’évolution.

Vous pourrez créer une entreprise individuelle, c’est-à-dire en votre nom, tel que la micro-entreprise. Ce statut propose des avantages fiscaux et une simplification comptable. Il permet de débuter l’activité rapidement. Vous pouvez aussi choisir de créer une EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilités Limitées). Toutefois, votre chiffre d’affaires annuel est plafonné.

Sinon, la création d’une société peut être envisagée. Il s’agit des SARL (Société A Responsabilités Limitées) et SAS (Société par Actions Simplifiées) ou. SASU (Société par Actions Simplifiées Unipersonnelle). Ces statuts vous permettent de recruter des salariés ou de vous associer. Cela permet aussi d’amortir les frais et investissements du local ou du matériel de votre cabinet d’architecte.

En fonction de vos besoins et de vos envies de développement, vous trouverez le statut juridique le plus adapté.

Quelles sont les réglementations applicables aux cabinets d’architecte ?

Une fois l’existence juridique de votre société établie au RCS (Registre des Commerces et des Sociétés), vous pourrez remplir la dernière condition pour devenir officiellement architecte indépendant.

Cette ultime étape concerne votre inscription à l’Ordre National des Architectes. Sans cette inscription, vous ne pourrez pas exercer la profession d’architecte salarié ou indépendant.

Des frais sont à prévoir pour cette formalité. Ils oscillent entre 300€ et 500€ selon le type d’entreprise créé. Cette inscription permettra à l’Ordre National des Architectes de vérifier si votre cabinet respecte bien les normes du métier. C’est là un gage de qualité qui rassure les clients.

Enfin, la dernière formalité est de souscrire une assurance professionnelle.

Vous connaissez maintenant les informations essentielles pour ouvrir votre cabinet d’architecte. N’hésitez pas à naviguer sur notre site pour en apprendre davantage sur les métiers indépendants et leurs astuces. À très vite !

Vous souhaitez en savoir plus sur la comptabilité ?

 

Tous nos articles

Création d'entreprise

Comment devenir coiffeuse à domicile ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment ouvrir un restaurant ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment devenir YouTubeur ?

Lire la suite