La création d'entreprise est offerte J'en profite 🚀
 

LMNP : amortissement et charges déductibles

Le régime LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) permet aux propriétaires de louer un bien immobilier meublé à des particuliers en tant que non professionnel, c’est-à-dire sans être inscrit au Registre du Commerce et des Sociétés en tant que loueur en meublé professionnel. Il garantit au propriétaire un régime fiscal avantageux

Dans le cadre du régime LMNP, il est possible d’amortir le bien immobilier et le mobilier qui y est installé (meubles, électroménager…) sur une période déterminée en fonction de leur durée de vie. L’amortissement lmnp consiste à déduire chaque année une fraction du coût d’acquisition du bien, afin de prendre en compte sa dépréciation au fil du temps. Cette déduction d’amortissement permet de diminuer le bénéfice imposable du propriétaire, et donc de réduire ses impôts sur le revenu.

Il convient de noter que les charges liées à la location du bien immobilier meublé sont également déductibles du bénéfice imposable, telles que les charges de copropriété, les intérêts d’emprunt, les primes d’assurance, les frais de gestion locative, les travaux de réparation et d’entretien, etc.

Les charges déductibles ne doivent pas être confondues avec les charges locatives, qui sont des charges facturées au locataire (comme les charges de copropriété, l’eau, l’électricité…) et qui ne sont pas déductibles des revenus fonciers.

Il est important de bien distinguer les charges déductibles de l’amortissement. En effet, l’amortissement est une déduction comptable qui ne correspond pas à une dépense réelle, contrairement aux charges déductibles qui sont des dépenses effectivement supportées par le propriétaire.

ll convient de souligner que l’amortissement ne peut être pratiqué que sur la partie du bien immobilier qui est utilisée pour la location. Par exemple, si une partie du bien est occupée par le propriétaire ou un membre de sa famille, l’amortissement ne pourra s’appliquer que sur la partie louée.Par exemple, si une partie du bien est occupée par le propriétaire ou un membre de sa famille, l’amortissement ne pourra s’appliquer que sur la partie louée.

Bien sûr, voici quelques informations supplémentaires sur le régime LMNP (Location Meublée Non Professionnelle) :

  • Le régime LMNP concerne les propriétaires qui louent un bien meublé à des particuliers, à titre non professionnel. Il est donc réservé aux investisseurs qui ne tirent pas de revenus locatifs de cette activité de manière régulière et habituelle.

  • Le régime fiscal LMNP permet de bénéficier d’un abattement de 50% sur les revenus locatifs perçus. Cela signifie que seule la moitié des loyers perçus est soumise à l’impôt sur le revenu. Cet abattement peut être porté à 71% si le montant des loyers perçus ne dépasse pas 23 000 euros par an.

  • En plus de l’amortissement et des charges déductibles, le régime LMNP permet également de déduire les intérêts d’emprunt contractés pour l’acquisition du bien immobilier.

  • Il est possible d’opter pour le régime réel d’imposition (qui permet de déduire les charges réelles) ou pour le régime micro-BIC (qui permet de bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50% sur les revenus locatifs, sans pouvoir déduire les charges). Le choix du régime dépend notamment du montant des charges à déduire.

  • Enfin, il est important de noter que le régime LMNP peut également permettre de récupérer la TVA sur l’acquisition du bien immobilier et du mobilier, sous certaines conditions. Cela peut représenter une économie importante pour l’investisseur.

Pour délaisser la gestion comptable, contactez nos experts-comptables spécialisés en immobilier afin d’avoir une personne dédiée qui s’occupe de tout et qui connait votre secteur d’activité !

Vous souhaitez en savoir plus sur la comptabilité ?

 

Tous nos articles

Comptabilité

Comment fonctionne le bilan et le compte de résultat d’une société VTC ?

Lire la suite
Comptabilité

Les déclarations en auto-entreprise

Lire la suite
Comptabilité

Les livres obligatoires des auto-entreprises et micro-entreprises

Lire la suite