La création d'entreprise est offerte J'en profite 🚀
 

Le guide complet sur la voiture de société

La voiture de société est un moyen de transport mis à disposition par l’employeur pour faciliter les déplacements professionnels de ses employés. Dans cet article, nous aborderons tous les aspects liés à la voiture de société, tels que sa définition, les avantages et inconvénients, les entreprises éligibles et bien d’autres sujets.

Une voiture de société c’est quoi ?

Il s’agit d’un véhicule fourni par une entreprise à ses employés ou dirigeants dans le cadre de leurs fonctions professionnelles. Elle peut être utilisée à des fins privées selon certains accords entre l’employeur et l’employé, mais doit principalement servir aux besoins liés à l’activité de l’entreprise.

Qui peut bénéficier d’une voiture de société ?

Les personnes pouvant bénéficier d’une voiture de société sont généralement les salariés ou dirigeants ayant un statut cadre ou occupant des postes clés au sein de l’entreprise. Cependant, cela varie en fonction de la politique interne de chaque structure et des contrats conclus entre l’employeur et l’employé.

Quelle est la différence entre une voiture de fonction et une voiture de société ?

Une voiture de fonction est exclusivement réservée à l’usage professionnel et ne peut donc pas être utilisée à des fins personnelles. En revanche, une voiture de société peut être utilisée à la fois dans le cadre professionnel et privé, selon les termes du contrat entre l’employeur et l’employé.

Véhicule de société : pour quelles entreprises ?

Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille ou leur secteur d’activité, peuvent proposer des voitures de société à leurs salariés. La mise en place de ce service dépendra des besoins de l’entreprise en termes de mobilité et des ressources financières disponibles pour investir dans un parc automobile.

Où acheter une voiture de société ?

Les entreprises peuvent faire appel aux services de concessionnaires automobiles ou de sociétés spécialisées dans la vente et la location de véhicules professionnels pour acquérir une voiture de société. Il est également possible de se tourner vers des plateformes en ligne proposant des offres adaptées aux besoins des entreprises.

La gestion d’une voiture de société pour une entreprise 

La gestion d’une voiture de société pour une entreprise peut être complexe et demande une attention particulière.

Voici quelques aspects importants à considérer pour assurer une gestion efficace :

  • Acquisition des véhicules :

    L’entreprise doit décider si elle achète les voitures de société ou les loue. L’option d’achat peut être plus coûteuse initialement, mais donne à l’entreprise un actif tangible. La location permet une plus grande flexibilité et évite les frais de maintenance, mais implique des paiements réguliers.

  • Politique d’utilisation :

    Il est nécessaire d’établir une politique claire sur l’utilisation des voitures de société par les employés. Cela peut inclure des règles sur l’utilisation personnelle, les kilomètres autorisés, les déplacements professionnels, etc. Une politique bien définie aide à éviter les abus et les litiges potentiels.

  • Suivi des véhicules :

    Il est important de mettre en place un système de suivi pour les véhicules de société. Cela peut se faire en utilisant des outils de géolocalisation ou des logiciels de gestion de flotte. Le suivi permet de connaître l’emplacement des véhicules et d’optimiser leur utilisation.

  •  Maintenance et assurance :

    L’entreprise doit s’occuper de la maintenance régulière des véhicules pour assurer leur bon fonctionnement et prolonger leur durée de vie utile. Il est également essentiel d’avoir une assurance appropriée pour couvrir les risques liés à l’utilisation des voitures de société.

  • Gestion des frais :

    L’entreprise doit gérer les frais liés aux voitures de société, tels que le carburant, les péages, l’entretien, les réparations, etc. Il peut être utile de mettre en place un système de remboursement des frais ou d’utiliser des cartes de carburant pour faciliter la gestion des dépenses.

  • Suivi des dossiers :

    Il est recommandé de tenir des dossiers précis de chaque véhicule de société, notamment les factures d’achat ou de location, les rapports d’entretien, les contrats d’assurance, etc. Cela facilite la gestion et le suivi de chaque véhicule.

  • Responsabilité et conformité :

    L’entreprise est responsable de s’assurer que les véhicules de société sont conformes à toutes les réglementations en matière de sécurité, d’émissions et d’immatriculation. Il est important de suivre les réglementations locales et nationales pour éviter des problèmes juridiques.

A savoir que, les conditions d’utilisation d’une voiture de société doivent être clairement définies dans le contrat de travail ou un avenant spécifique à cet effet. Il est important pour l’employeur et l’employé de bien comprendre leurs droits et obligations respectifs concernant l’utilisation du véhicule, notamment en ce qui concerne les aspects liés à l’assurance, la responsabilité en cas d’accident, l’entretien et les éventuels frais à la charge de l’employé.

Les obligations de l’employé et de l’employeur

Lorsqu’une voiture de société est mise à disposition d’un employé, tant l’employé que l’employeur ont des obligations spécifiques à respecter.

Voici un aperçu de ces obligations pour chaque partie :

Obligations de l’employé :

  • Utilisation appropriée :

    L’employé a l’obligation d’utiliser la voiture de société conformément aux règles établies par l’employeur. Cela inclut une utilisation professionnelle et raisonnable, et de ne pas utiliser le véhicule à des fins personnelles excessives ou inappropriées.

  • Entretien régulier :

    L’employé est responsable de maintenir la voiture de société en bon état en effectuant un entretien régulier tel que recommandé par le constructeur. Cela peut inclure le contrôle du niveau des fluides, le maintien de la propreté de la voiture, la surveillance des pneus, etc.

  • Respect des règles de sécurité :

    L’employé doit respecter les règles de sécurité routière lors de la conduite de la voiture de société. Cela inclut le respect des limites de vitesse, l’utilisation du système de retenue approprié, le respect des règles de stationnement, etc.

  • Signalement des problèmes :

    L’employé a l’obligation de signaler tout problème ou défaut de la voiture de société à l’employeur dès qu’il en prend connaissance. Cela peut inclure des problèmes mécaniques, des bruits inhabituels, des dommages, etc.

Obligations de l’employeur :

  • Fournir une voiture de qualité :

    L’employeur a l’obligation de fournir à l’employé une voiture de société en bon état, répondant aux normes de sécurité et régulièrement entretenue. L’employeur doit veiller à ce que le véhicule soit adéquatement assuré et en état de fonctionnement sûr.

  • Formation et sensibilisation :

    L’employeur doit fournir une formation adéquate aux employés quant à l’utilisation et à l’entretien de la voiture de société. Cela peut inclure des formations sur la sécurité routière, l’économie de carburant, les bonnes pratiques de conduite, etc.

  • Couverture d’assurance appropriée :

    L’employeur a l’obligation de souscrire une assurance appropriée pour la voiture de société, couvrant les risques liés à l’utilisation de la voiture par l’employé. Cela peut inclure une assurance responsabilité civile, une assurance collision, une assurance vol, etc.

  • Support et assistance :

    L’employeur doit être accessible pour fournir un support et une assistance aux employés en cas de besoin. Cela peut inclure des conseils sur la conduite sûre, l’organisation d’entretiens réguliers, l’assistance en cas d’accident ou de panne, etc.

Il est important que tant l’employé que l’employeur respectent leurs obligations respectives pour garantir une utilisation responsable et sécurisée de la voiture de société. Une communication claire et une politique d’utilisation bien définie peuvent aider à clarifier ces obligations et à éviter les malentendus.

La voiture de société : avantages et inconvénients pour l’employeur

Pour l’employé 

Avantages pour l’employé :

  • Économies financières :

    L’un des principaux avantages pour l’employé est les économies financières qu’il peut réaliser en utilisant une voiture de société. Les frais liés à l’achat, l’assurance, l’entretien et le carburant de la voiture sont souvent pris en charge par l’employeur, ce qui permet à l’employé d’économiser une somme considérable d’argent.

  • Mobilité professionnelle accrue :

    La voiture de société offre à l’employé une plus grande mobilité professionnelle. Il peut se déplacer facilement d’un point A à un point B pour assister à des réunions, rencontrer des clients ou effectuer des déplacements professionnels, sans avoir à s’inquiéter des horaires des transports en commun.

  • Confort et flexibilité :

    Avoir une voiture de société offre également un plus grand confort et une plus grande flexibilité dans les déplacements quotidiens. L’employé n’a pas à s’inquiéter des horaires des transports en commun, des retards ou des foules, et peut se déplacer selon ses propres besoins et préférences.

Inconvénients pour l’employé :

  • Avantages fiscaux imposables :

    L’utilisation d’une voiture de société est souvent soumise à des avantages fiscaux imposables. Cela signifie que l’employé devra payer des impôts sur la valeur de cet avantage en plus de son salaire.

  • Limitation personnelle de l’utilisation du véhicule :

    Dans certains cas, l’employé peut être limité dans l’utilisation personnelle de la voiture de société. Certaines entreprises fixent des règles strictes quant à l’utilisation du véhicule en dehors des heures de travail, ce qui peut être perçu comme une contrainte pour certains employés.

  • Dépendance par rapport à la voiture :

    Le fait d’avoir une voiture de société peut entraîner une certaine dépendance vis-à-vis de celle-ci. L’employé peut trouver difficilement de s’en passer et de recourir à d’autres moyens de transport, ce qui peut limiter ses options et sa flexibilité.

Pour l’employeur 

La voiture de société est un avantage considérable pour les employés, mais qu’en est-il pour les employeurs ? Dans cet article, nous examinerons les avantages et les inconvénients de fournir une voiture de société aux employés.

Avantages pour l’employeur :

  • Attraction et rétention des talents :

    Fournir une voiture de société peut être un réel avantage pour attirer et retenir les meilleurs talents. Les employés considèrent cela comme un avantage financier significatif et seront plus enclins à rester dans l’entreprise.

  • Image de marque de l’entreprise :

    Une voiture de société est un excellent moyen de promouvoir l’image de marque de l’entreprise. Lorsque les employés conduisent des voitures estampillées du logo de l’entreprise, cela renforce la visibilité de la marque auprès du grand public.

  • Réduction des frais de déplacement :

    En fournissant une voiture de société, les employeurs peuvent réduire les frais de déplacement des employés. Cela peut inclure les frais de carburant, d’entretien et d’assurance, qui sont tous pris en charge par l’employeur.

  • Amélioration de la productivité :

    Les employés disposant d’une voiture de société peuvent se déplacer plus facilement et plus rapidement, ce qui peut améliorer leur productivité globale. Ils peuvent atteindre leurs rendez-vous professionnels plus rapidement et éviter les retards liés aux transports en commun.

Inconvénients pour l’employeur :

  • Coûts élevés :

    Fournir une voiture de société peut représenter un coût élevé pour l’employeur. En plus du coût d’achat initial de la voiture, il faut également prendre en compte les frais d’entretien, d’assurance, de carburant et de réparations éventuelles.

  • Gestion complexe :

    La gestion d’une flotte de voitures de société peut être complexe pour les employeurs. Il faut prendre en compte les demandes des employés, les contrats de location, les renouvellements et les changements de véhicules, ce qui peut nécessiter du temps et des ressources supplémentaires.

  • Responsabilité en matière de sécurité :

    L’employeur est également tenu responsable de la sécurité des employés lorsqu’ils conduisent une voiture de société. Cela peut inclure la mise en place de règles de conduite, la formation des conducteurs et la vérification régulière de l’état des véhicules.

  • Impact sur l’environnement :

    L’utilisation de voitures de société peut avoir un impact sur l’environnement en raison des émissions de gaz à effet de serre. Les employeurs doivent prendre en compte cet aspect et encourager des pratiques de conduite respectueuses de l’environnement.

Les aspects financiers et fiscaux de la voiture de société

Les véhicules de société sont soumis à diverses taxes en fonction de leur utilisation. Parmi ces taxes, on retrouve notamment la TVS (taxe sur les véhicules de sociétés) qui est calculée en fonction des émissions de CO2 et du type de carburant utilisé.

Par ailleurs, si le salarié utilise la voiture de société pour ses déplacements personnels, il devra s’acquitter d’un avantage en nature correspondant à cette utilisation privée. Cet avantage est ajouté au salaire brut et soumis aux cotisations sociales et à l’impôt sur le revenu.

Défiscalisation du véhicule de société

L’achat ou la location d’une voiture de société peut être déductible des bénéfices imposables si elle est considérée comme une charge d’exploitation. L’amortissement du véhicule sur la durée d’utilisation peut également être déduit du résultat fiscal de l’entreprise, ainsi que les frais liés à son entretien et son usage (carburant, assurance, etc.)

Vous souhaitez en savoir plus sur la comptabilité ?

 

Tous nos articles

Comptabilité

Comment fonctionne le bilan et le compte de résultat d’une société VTC ?

Lire la suite
Comptabilité

Les déclarations en auto-entreprise

Lire la suite
Comptabilité

Les livres obligatoires des auto-entreprises et micro-entreprises

Lire la suite