L’expert-comptable, allié indispensable pour le financement de l’entreprise

L’expert-comptable, allié indispensable pour le financement de l’entreprise

Saviez-vous qu’il est envisageable de solliciter un financement en passant par votre expert-comptable ? Avec le dispositif crédit 50 k€, cela devient encore plus pratique pour tous les chefs d’entreprise.

Dispositif crédit 50 k€ : comment financer son entreprise via son expert-comptable??

“L’expert-comptable a les moyens et l’obligation de conseiller l’entreprise.”

Depuis juillet 2018, les start-ups, les TPE et les PME ont accès à une nouvelle source de financement pour accompagner leur croissance. Cette solution a été mise en place par l’Ordre des Experts Comptables en association avec la Fédération Bancaire Française. L’offre en question s’intitule « Dispositif Crédit 50 k€ ».

 

Le Dispositif Crédit 50 k€ : de quoi s’agit-il ?

Comme son nom l’indique, le Dispositif Crédit 50 k€ est une formule d’emprunt destinée exclusivement aux PME et aux TPE. Le montant de l’emprunt est plafonné à 50 000 €.

Procédure de souscription

L’obtention de cet emprunt se fait uniquement par le biais d’un cabinet d’expert-comptable ou un expert-comptable en ligne. Ainsi, si votre entreprise a besoin d’un financement de 50 000 € maximum, vous devrez vous adresser à votre expert-comptable. Il doit obligatoirement être affilié à l’Ordre des Experts comptables. Vous lui confiez alors un mandat qui l’autorise à souscrire le prêt au nom de votre entreprise.

La demande de financement portée par votre expert-comptable est présentée auprès de 3 banques maximum. Cette limitation facilite et accélère le processus de souscription tout en activant le levier de concurrence entre les établissements bancaires partenaires. L’intervention de l’expert-comptable permet aussi de constituer un dossier de financement consolidé, qui facilite l’acceptation par les banques.

Ce service dématérialisé se veut par ailleurs moins contraignant et plus pratique autant pour l’entreprise que pour l’expert-comptable. Exit les dossiers physiques qui exigent des formalités lourdes et chronophages : tous les documents liés à l’emprunt depuis le mandat jusqu’aux dossiers comptables de l’entreprise sont transmis numériquement sur la plateforme digitale.

Le Dispositif Crédit 50 k€ s’avère donc une solution abordable et dépourvue de formalités encombrantes pour les TPE et PME. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Néanmoins, les entrepreneurs ont toujours pu compter sur les experts-comptables pour décrocher un financement intéressant auprès des créanciers, investisseurs et business-angels.

Ce dispositif rappelle juste, encore une fois, à quel point l’expert-comptable occupe une place centrale dans la recherche et l’obtention de financement pour une entreprise et ce, quelle qu’en soit la taille.

L’expert-comptable, un vrai soutien en cas de besoin financier

La mission première de l’expert-comptable a toujours été et sera toujours la tenue de la comptabilité d’une entreprise qu’elle soit une TPE, une PME ou un grand groupe côté en Bourse. Son intervention ne s’arrête toutefois pas là.

Ce professionnel agit aussi comme conseiller financier qui guide et oriente le gérant ou le dirigeant d’entreprise dans son effort de pérennisation de la société. Cela inclut logiquement la recherche de financement si l’entrepreneur en fait la demande. Les rôles de l’expert-comptable dans la recherche de financement couvrent alors 4 domaines précis :

L’évaluation et la quantification des besoins

Les dirigeants d’entreprise, surtout les nouveaux créateurs, rencontrent souvent des difficultés à quantifier leurs besoins financiers.

Cette réalité peut toutefois être source de difficultés et de désordres dans le fonctionnement de l’entreprise. Figurent notamment l’impossibilité de mettre en œuvre une stratégie de développement efficace et l’application du business plan élaboré en amont.

Dans ce cas, l’intervention d’un expert-comptable ou d’un cabinet d’expert-comptable est toujours bénéfique. Grâce à son savoir-faire et à son expérience, il est en mesure de procéder à une évaluation et un suivi budgétaire permettant d’élaborer un tableau de bord de gestion comptable, une surveillance financière de l’entreprise.

Il peut aussi examiner l’évolution des états financiers de l’entreprise et proposer des ajustements si besoin. Son accompagnement permanent lui permet d’anticiper les besoins en financement de l’entreprise.

Assainissement des comptes pour faciliter l’obtention d’un emprunt

En plus de son rôle d’auditeur de l’état financier de l’entreprise, l’expert-comptable a les moyens et l’obligation de conseiller l’entreprise sur la façon d’équilibrer son compte de résultat et d’améliorer sa solvabilité.

Il apporte ainsi un argument supplémentaire aux éventuels investisseurs qui souhaitent accorder un emprunt ou injecter des fonds pour soutenir la croissance de l’entreprise. Son rôle de conseiller implique aussi la recherche de solutions pour améliorer l’équilibre financier de l’entreprise.

Constituer un dossier de demande de financement solide

Le montage d’un dossier de demande de financement est un travail au long cours qui commence au début même du parcours de l’entrepreneur : la création d’entreprise en ligne. L’intervention d’un expert-comptable à ce stade est plus que souhaitable voire essentielle lors de l’élaboration du business plan.

Ce document constitue la présentation du projet. C’est avec lui que les investisseurs et les créanciers analysent la solidité de votre entreprise. Ce plan répond à un certain nombre de questions en lien avec les projets et l’activité de l’entreprise dont sa stratégie de développement, ses objectifs de vente, ses prévisions de campagne marketing, ses plans d’investissements, ses plans de trésorerie ou encore la faisabilité du projet.

Toutes ces données sont cruciales dans l’évaluation de la solvabilité et de la solidité financière de l’entreprise nouvellement créée ou existante depuis des années.

Outre l’élaboration du business-plan, l’expert-comptable peut évaluer le budget prévisionnel de l’entreprise sur un ou plusieurs exercices, en fonction des objectifs.

La validation d’un business plan ou d’un dossier de financement par un cabinet d’expert-comptable est toujours rassurante pour les créanciers.

 

Le choix de la meilleure solution de financement

Monter un dossier de financement, c’est bien. Le défendre auprès des investisseurs et des créanciers potentiels, c’est encore mieux. L’intervention d’un expert-comptable est encore requise à ce stade vu les nombreux aspects techniques et financiers de cette procédure.

Le soutien de l’expert-comptable est aussi indispensable pour choisir la bonne solution de financement.

Une start-up ou une TPE nouvellement créée fait face à un large choix de financements, les investisseurs étant toujours à l’affût des pépites de demain.

La collecte de fonds, le prêt participatif, le crédit-bail ou encore l’emprunt bancaire sont quelques-unes des options offertes à l’entrepreneur.

Chaque source de financement possède des caractéristiques qui lui sont propres en matière de taux d’intérêts, de processus de remboursement, de garanties et de souscription.

À noter également : toutes les sources de financement ne conviennent pas à toutes les entreprises.

Par exemple, la collecte de fonds et le recours à des business-angels ne sont pas adaptés à une jeune entreprise dont le gérant souhaite garder le contrôle de son activité et de son business-plan.

Ces plans de financement impliquent en effet l’ouverture du capital à d’autres entités qui auraient alors un droit de regard et même un droit de vote sur les décisions stratégiques de l’entreprise.

 

Le rôle de l’expert-comptable se révèle donc déterminant, non seulement pour l’obtention du prêt mais aussi pour l’avenir comptable et financier de son client.