Comment devenir photographe indépendant
 

Comment devenir photographe indépendant ?

Quelle formation pour devenir photographe indépendant ?

Le métier de photographe professionnel est avant tout un métier de passionné. De nombreux professionnels se lancent sans diplôme spécifique. Vous n’avez donc pas besoin de suivre une formation pour devenir photographe indépendant. Ce qui va compter dans l’exercice de votre métier sera surtout votre expérience et les années de pratique que vous avez accumulées.

Dans le domaine de la photographie, il est important de connaître les techniques, mais aussi de rester au courant des mises à jour de matériel. Les appareils photo sont toujours plus performants. Même les meilleurs smartphones au niveau de la photographie n’égaleront pas les possibilités que vous pouvez avoir avec un bon appareil. Vous devez aussi maîtriser les logiciels de retouche pour éditer vos photos.

Il existe cependant des formations de différents niveaux comme des BTS, des formations professionnelles, ou encore des diplômes de grandes écoles. Cela vous apprendra à maîtriser parfaitement votre appareil photo, travailler vos techniques et vos plans ou encore à maîtriser les logiciels. Vous pouvez aussi apprendre en autodidacte et suivre des cours à distance ou en ligne. N’hésitez pas à consulter votre compte CPF (Compte Professionnel de Formation) afin de financer une formation. Il en existe plusieurs en ligne.

Des formations dans des établissements privés existent. Veillez à ne pas vous faire abuser en payant un enseignement de qualité médiocre que vous aurez pu apprendre par vous-même. Il est essentiel que les cours soient dispensés par de véritables professionnels. Le métier de photographe indépendant est toujours plus concurrentiel avec l’émergence de l’activité sur les réseaux sociaux, et mieux vaut avoir les meilleures bases possibles.

Vous pourrez également en apprendre beaucoup en discutant avec des photographes ayant déjà de l’expérience.

Photographe indépendant : les avantages et inconvénients du métier

Devenir photographe indépendant vous demandera évidemment d’être passionné par la photographie. Mais il faudra aussi faire preuve d’une motivation à toute épreuve. En effet, percer dans ce domaine, qui reste artistique, peut être difficile. Spécialement la photographie, un domaine où de nombreuses personnes talentueuses se manifestent chaque jour.

Faire de votre passion un métier signifie que vos revenus dépendent directement de la quantité de travail et des clients que vous aurez trouvés ou non. Si votre volume d’activité baisse, vos revenus également. Vous devez donc être prêt à vivre dans une situation précaire au début de votre activité. Voire doubler avec un emploi supplémentaire le temps de vous lancer correctement.

Si vous arrivez à vous spécialiser et à faire marcher le bouche à oreille, vous pourrez sécuriser des contrats et donc avoir un volume d’activité constant. La communication sera donc essentielle pour votre activité. Avoir une présence sur les réseaux sociaux pour exposer vos plus beaux clichés et attirer de potentiels clients. C’est d’ailleurs cette concurrence sur les réseaux sociaux avec de nombreux autres photographes présents qui sera le principal inconvénient du métier.

Le photographe indépendant pourra avoir différents statuts. Si vous êtes un photographe-auteur, vous serez rémunéré grâce aux droits d’auteur sur les photos et les propositions que vous avez créées. Elles pourront être achetées, par exemple, par des publications ou des sites Web. Vous pourrez donc faire appel à votre créativité et à votre inspiration pour créer des photos selon vos envies artistiques.

Vous pouvez aussi être un photographe-artisan et dans ce cas-là, vous allez prendre des photos en suivant les directions de votre client. Vous pourrez par exemple prendre des photos de mariage, d’événements culturels, des photos de classe ou encore des photos d’entreprise. Vous serez libre d’appliquer votre style dans tous les cas.

Quelle structure juridique choisir pour devenir photographe indépendant ?

Pour vous lancer en tant que photographe indépendant, vous allez devoir choisir le statut juridique adapté. Si vous exercez cette profession à temps partiel en complément d’une autre activité, vous pouvez commencer avec le statut de la micro-entreprise.

C’est un statut avantageux et qui est très facile à mettre en place. Il est même possible de générer un salaire suffisant en tant qu’auto-entrepreneur pour en vivre. Vous serez cependant limité dans vos revenus, car vous aurez un plafond à ne pas dépasser.

Si vous souhaitez développer davantage votre activité en ouvrant un commerce ou en recrutant des collaborateurs, il faudra envisager d’autres statuts juridiques. Il vaudra mieux créer votre société et choisir par exemple le statut de la SASU (Société par Actions Simplifiées Unipersonnelle) ou de l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilités Limitées). Il y aura davantage de tâches administratives à effectuer, mais vous pourrez davantage développer votre société.

Vous souhaitez en savoir plus sur la comptabilité ?

 

Tous nos articles

Création d'entreprise

Comment devenir coiffeuse à domicile ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment ouvrir un restaurant ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment devenir YouTubeur ?

Lire la suite