Comment ouvrir une parfumerie ?
 

Comment ouvrir une parfumerie ?

Le métier de l’esthétique et de la beauté vous fascine depuis longtemps. Le projet d’ouvrir une parfumerie a germé dans votre tête mais vous ne savez pas par quoi commencer pour ouvrir une parfumerie à votre compte. Entrepreneur dans l’âme, la cosmétique n’a aucun secret pour vous ? C’est déjà un bon début, mais rigueur, savoir-faire et réglementations sont de mise dans le secteur des parfums, autant bien s’informer avant de se lancer.

Quelles formalités faut-il réaliser pour ouvrir une parfumerie ?

Pour concrétiser votre projet et ouvrir votre parfumerie, voici les questions primordiales à vous poser. Par quoi commencer pour ouvrir une parfumerie ? Quelles sont les formalités pour ouvrir une parfumerie ? Faut-il avoir un diplôme pour ouvrir une parfumerie ? Quelle structure juridique choisir pour ouvrir sa parfumerie ? Faut-il privilégier une parfumerie en franchise ou une parfumerie indépendante ?


Une seule chose est sûre, pour ouvrir votre parfumerie, vous devrez effectuer une déclaration initiale à l’Agence Nationale de la Sécurité du médicament et des produits de santé (Art L. 5131-2 du Code de la santé publique).

Quel diplôme faut-il pour ouvrir une parfumerie ?

Aucun diplôme ! L’obtention d’un diplôme d’Etat n’est pas obligatoire dans le secteur de la parfumerie. En effet, il ne s’agit pas d’une activité réglementée, même s’il existe des diplômes spécifiques pour parfaire vos connaissances (CAP ou Master en parfumerie). Des formations privées sont également dispensées dans certaines écoles de parfumerie.

Quelles compétences sont-elles nécessaires pour ouvrir une boutique de produits de beauté ?

Ouvrir une parfumerie demande une véritable passion pour le métier de l’esthétique mais aussi beaucoup de motivation. Pour pouvoir exercer ce métier, vous devez disposer de certaines compétences indispensables : la parfumerie est un univers assez exigeant. Il figure parmi les nombreux métiers du nez. 


Pour pouvoir ouvrir une parfumerie, vous devrez être capable de :


La parfumerie nécessite de manier du matériel adapté, mais également d’avoir une connaissance approfondie sur la composition des parfums : la parfumerie est un univers plus technique qu’il n’y parait. Avant d’ouvrir une parfumerie, comme pour toute boutique, il est aussi recommandé de parfaire ses connaissances en gestion et en comptabilité. Pour cela, vous pouvez effectuer un Stage de Préparation à l’Installation (SPI). 


Si vous devez maîtriser les spécificités des parfums et des produits de beauté que vous commercialisez dans votre boutique, d’autres compétences sont indispensables. Vous devrez gérer les commandes, veillez à l’approvisionnement, maintenir la relation avec vos fournisseurs, être un commercial aguerri et veiller au respect des règles d’hygiène et de sécurité.


Ouvrir une parfumerie demande beaucoup de motivation et de rigueur. Un magasin à l’activité rentable est une entreprise pérenne qui peut se permettre d’embaucher rapidement des salariés.

Quelle forme juridique choisir pour ouvrir une parfumerie ?

Pour ouvrir une parfumerie, il est obligatoire de créer une entité légale. Il faudra choisir un statut juridique pour matérialiser l’ouverture de votre entreprise de parfums. Il existe différentes formes juridiques selon le type d’entreprise que vous souhaitez développer.

Création d’une société ou entreprise individuelle ? Les avantages et les inconvénients de chaque statut sont à étudier en détail pour choisir l’option qui correspondra le mieux à votre situation personnelle.

Ouvrir une parfumerie indépendante 

L’avantage du statut d’auto-entrepreneur pour ouvrir une parfumerie est avant tout sa simplicité. La création d’une auto entreprise est très peu contraignante. Il n’y a pas de capital minimum à apporter, il faut simplement déclarer son chiffre d’affaires et respecter le plafond de chiffre d’affaires maximal. Mais ce statut n’est pas vraiment adapté ni en terme de gestion ni en terme de fiscalité.


Vous pourrez créer votre entreprise plutôt sous le statut d’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilités Limitées). La SARL (Société A Responsabilités Limitées) sera adaptée si vous ouvrez la parfumerie avec un ou des associés. Les statuts de SAS (Société par Actions Simplifiées) ou SASU (Société par Actions Simplifiées Unipersonnelle) sont également envisageables, tout dépendra de votre situation. Si vous avez des doutes, contactez-nous.

Ouvrir une parfumerie en tant que franchisé

La majorité des parfumeries créées aujourd’hui le sont par le biais des franchises. L’ouverture de parfumeries indépendantes est rare car le marché de la parfumerie est très concurrentiel, avec un quasi-monopole des grandes enseignes.


La franchise permet à l’entrepreneur d’exploiter la notoriété de la marque en s’appuyant sur les services de celle-ci, mais appartenir à un réseau de franchise représente un investissement élevé. La franchise implique de rassembler un apport important, les droits d’entrée étant prohibitifs. Leur montant varie selon l’enseigne choisie, montant auquel il faudra ajouter une redevance sur le chiffre d’affaires (fixe et/ou variable).


En contrepartie, le réseau de franchise propose à son franchisé une assistance complète lors de l’ouverture d’une parfumerie et pendant l’exploitation de l’activité. Les enseignes de cosmétiques sont de grands groupes nationaux ou internationaux. En France, les marques les plus connues dans le business de la parfumerie sont Marionnaud, Nocibe, Sephora ou encore Yves Rocher.

Vous souhaitez en savoir plus sur la comptabilité ?

 

Tous nos articles

Création d'entreprise

Comment devenir coiffeuse à domicile ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment ouvrir un restaurant ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment devenir YouTubeur ?

Lire la suite