La création d'entreprise est offerte J'en profite 🚀
comptable-commercant
 

Comptabilité pour les commerçants : quelles sont vos obligations comptables ?

En tant que commerçant, vous devez respecter des obligations comptables spécifiques de votre secteur d’activité, imposées par le Code de commerce. En effet, tous les commerçants, quel que soit leur mode d’exercice (en nom propre ou en société) doivent tenir une comptabilité rigoureuse, fidèle à la réalité de l’entreprise. Ils doivent ensuite présenter à l’administration des documents qui diffèrent en fonction du régime fiscal et de la taille de l’activité. Quelle est l’étendue de ces obligations ? Que devez-vous savoir à propos de la comptabilité du commerçant ?

Obtenir un devis gratuit
et sans engagement !

"*" indicates required fields

This field is for validation purposes and should be left unchanged.
« * » indique les champs nécessaires

Quelles obligations comptables pour les commerçants au régime réel d’imposition ?

Les commerçants qui exercent en nom propre et sont soumis au régime réel d’imposition doivent remplir un certain nombre d’obligations comptables. Si vous vous trouvez dans cette catégorie, que devez-vous faire pour tenir légitimement votre comptabilité de commerçant ?

Ces documents comptables sont une preuve de la bonne gestion de votre activité. Compte tenu de la teneur de ces obligations relatives à la comptabilité d’un commerçant, il est préférable de vous faire accompagner par un expert-comptable compétent, même si cela n’est pas une obligation légale.

Quelles sont les simplifications comptables au régime réel simplifié ?

Si vous relevez du régime d’imposition réel simplifié, vous bénéficiez pour votre comptabilité de commerçant de certaines simplifications. Celles-ci sont au nombre de trois :

Quelles sont les obligations comptables des commerçants au régime micro ?

Au régime micro d’imposition, votre comptabilité de commerçant est réduite au minimum. Pour bénéficier de ce régime, vos recettes annuelles des deux années civiles précédentes ne doivent pas dépasser les seuils imposés dans le cadre de la micro-entreprise (chiffres 2023) :

Dans le cadre d’activités commerciales de vente, la comptabilité du commerçant se limite à trois choses :

Dans le cadre de prestations de services, il faut simplement établir une facturation et tenir un livre des recettes.

Un accompagnement comptable sur-mesure pour les commerçants

Bénéficiez d’un accompagnement sur-mesure pour votre entreprise !

Conseil sur la meilleure structure juridique pour votre activité & création d’entreprise offerte.

Toute votre comptabilité : Bilan, compte de résultat, liasse fiscale et TVA.

Accès aux applications Keobiz pour piloter votre activité au quotidien.

Quelles obligations comptables pour une société commerciale ?

Si vous exercez comme commerçant en société, les obligations comptables deviennent plus lourdes. Celles-ci sont les mêmes, quel que soit le statut juridique : EURL, SASU, SARL ou SAS

En outre, vous devez procéder chaque année au dépôt des comptes annuels auprès du greffe du tribunal de commerce. Pour toutes ces raisons, la comptabilité d’un commerçant exerçant en société a tout intérêt à être prise en charge par un professionnel aguerri : un expert-comptable qui maîtrise les spécificités de votre activité.

Quelles particularités pour la comptabilité du commerçant ?

Nous avons vu que les obligations comptables d’un commerçant varient en fonction de son régime d’imposition, mais aussi de son statut juridique. À ce titre, l’activité de vente revêt quelques particularités à connaître. Voici quelques informations à avoir en tête si vous démarrez une activité commerciale.

Quel statut juridique choisir en tant que commerçant ?

En matière de statut juridique, vous avez le choix d’exercer en nom propre ou en société. Quels sont les principales formes juridiques pour un commerçant ?

Un statut juridique n’est pas figé : à tout moment, vous pouvez choisir d’en changer en fonction de l’évolution de votre activité et de votre chiffre d’affaires. Mais attention aux nouvelles obligations en matière de comptabilité du commerçant !

Quel régime fiscal choisir en tant que commerçant ?

Le régime fiscal du commerçant est fonction de son statut juridique et de son régime d’imposition.

Quel régime social choisir en tant que commerçant ?

Le régime social du commerçant est lui aussi particulier :

De nombreux mécanismes de déduction des charges sociales, propres à la comptabilité du commerçant, existent. Discutez-en avec votre expert-comptable spécialisé !

comptable-commercant

Obtenir un devis gratuit
et sans engagement

Obtenez votre devis gratuit et personnalisé en moins de 2H !

"*" indicates required fields

This field is for validation purposes and should be left unchanged.
« * » indique les champs nécessaires
 

Faites-vous rappeler par un conseiller Keobiz

Quels sont les avantages d’un expert-comptable en ligne dédié aux commerçants ?

Le concours d’un expert-comptable est indispensable pour la gestion des nombreuses obligations comptables d’un commerçant : c’est la garantie de bénéficier d’un accompagnement sur mesure. Mais savez-vous qu’un professionnel en ligne revêt de multiples avantages supplémentaires ?

Trouvez le meilleur comptable en ligne pour prendre en charge votre comptabilité de commerçant !

Quels sont les tarifs d’un expert-comptable pour commerçant ?

Les tarifs d’un comptable en ligne spécialisé dans l’activité commerçante varient en fonction de votre situation (situation juridique, régime d’imposition, taille de l’entreprise). Chez Keobiz, nos prix démarrent à 49 € HT par mois pour prendre en charge votre comptabilité de commerçant.

Nous proposons également des services complémentaires qui répondent à tous vos besoins : accompagnement à la création d’entreprise, établissement d’un business plan, assistance administrative et sociale, et bien d’autres encore.

Quelles sont les obligations comptables d’un commerçant ?

Tous les commerçants doivent tenir une comptabilité, quel que soit leur mode d’exercice. Au minimum, ils doivent établir une facturation et tenir un livre des recettes (au régime d’imposition micro). Dans le cadre d’une activité exercée en société, la comptabilité d’un commerçant est plus lourde : enregistrement des mouvements comptables, inventaire, établissement des comptes annuels et conservation des documents. L’accompagnement par un expert-comptable pour commerçant est donc souhaitable.

Comment effectuer la comptabilité d’un commerce ?

Les principaux documents relatifs à la comptabilité d’un commerçant sont : le livre journal et le grand livre. La gestion comptable comprend aussi l’élaboration des comptes annuels et la réalisation d’un inventaire. Pour le reste, tout dépend de la forme juridique et du régime d’imposition. Mais le concours d’un expert-comptable est toujours préférable.

Tous les commerçants doivent-ils tenir une comptabilité ?

Les obligations comptables concernent l’ensemble des commerçants, indépendamment de la forme juridique et du régime d’imposition. Par exemple, un commerçant indépendant doit tenir un livre des recettes, tenir un registre des achats (sauf en micro-entreprise), et établir une facturation rigoureuse. Ces obligations sont plus strictes pour les sociétés commerciales.

Vous souhaitez créer votre entreprise de commerce ? Vous avez un projet d’installation?

Vous êtes prêts à vous lancer ? Keobiz vous accompagne gratuitement dans la création de votre entreprise !