Charges patronales : Le coût réel d'un salarié

Charlotte Martinez
Rédactrice de l'article
Responsable Communication

Posez-moi vos questions
01 70 38 39 81

Besoin d'un conseil ?
  • Simple
  • Rapide
  • Gratuit

Ou

01 70 38 39 81

Coût réel d'un salarié avec les charges patronales

La totalité des coûts doivent être pris en compte pour bien mesurer ce qu’un salarié coûte à une entreprise.

 

Pour cela, il faut chiffrer le coût du salaire mais aussi les charges patronales afférentes.

 

En matière d’emploi, la scission perdure entre syndicats et gouvernement qui ne parlent pas le même langage.

 

Si le pouvoir s’essaie à quelques timides mesures telles que les « aides à l’embauche », au Medef, Pierre Gattaz tempère que, faute de baisse de charges, les entreprises ne sont pas en mesure d’embaucher.


Même si la « réduction Fillon » doit permettre de réduire les cotisations sociales (charges destinées aux allocations familiales et aux assurances sociales pour maternité, maladie, invalidité, vieillesse, décès) sur les salaires inférieurs à 1,6 SMIC, le coût réel d’un salaire et notamment les charges patronales restent très élevés.

NB : Si vous avez besoin d’un conseil ou d’un devis, n’hésitez pas à me contacter.

L’expert comptable des pme à partir de 49€ ht/mois

Recevez votre devis en 1h gratuitement

3 exemples basés sur des taux horaires variant d’un simple SMIC au double

Le salaire net perçu par le salarié, c'est le calcul d'un salaire brut auquel on ote le pourcentage de salariales.


1- Coût réel mensuel d’un salarié qui gagne le SMIC = 1 573, 25 € = salaire brut : 1 466,65 € + charges patronales : 194,60 € - crédit d’impôt compétitivité et emploi : 88 €

 

2- Coût réel mensuel d’un salarié qui gagne 1,5 SMIC = 2 901,67 € = salaire brut : 2 200 € + charges patronales : 833,67 € - crédit d’impôt compétitivité et emploi : 132 €

 

3- Coût réel mensuel d’un salarié qui gagne 2 SMIC= 4 009,71 € = salaire brut : 2 934 € + charges patronales : 1 251,71 € - crédit d’impôt compétitivité et emploi : 176€

 

Pour aider toujours plus les entreprises à embaucher, le gouvernement a pensé rajouter une prime de 2 000 € aux entreprises qui comptent moins de 250 salariés et qui envisagent d’embaucher de nouveaux salariés.
 

Mais cette mesure est jugée « inutile » selon les propos de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière qui rajoute que ce serait « un gaspillage de l'argent public ».

 

Inadaptée, cette mesure ne semble donc toujours pas répondre aux attentes des entreprises, CGPME en tête, d’autant que ces dernières ont par ailleurs, selon Pierre Gattaz « peur d'embaucher parce qu'on ne sait pas licencier » en France.

 

Vaste débat.

NB : Si vous avez besoin d’un conseil ou d’un devis, n’hésitez pas à me contacter.

Recevez le e-book pour bien choisir son statut d’entreprise

Téléchargement immédiat
Charlotte Martinez
Rédactrice de l'article

Je suis une passionée de l'actualité économique, fiscale, sociale, comptable...

N'hésitez pas à me contacter pour toutes questions...

01 70 38 39 81
Pourquoi choisir Keobiz ?

Notre objectif est de réaliser une mission d’expertise comptable complète et de qualité avec un fonctionnement très simple et des tarifs défiants toute concurrence.

RAPIDE ET SIMPLE

Nos offres sont simples donc accessibles à tous. Elles vous apporteront également un réel gain de temps...

CONSEIL ET QUALITÉ

Nos offres sont toujours accompagnées de conseils avisés d'experts dans toutes nos spécialités.

TARIF IMBATTABLES

Nous souhaitons continuer à avoir des tarifs imbattables sur tous nos services.