La création d'entreprise est offerte J'en profite 🚀
 

Le bilan fonctionnel : un outil essentiel pour la gestion d’une entreprise

Dans le monde de la finance et de la gestion d’entreprise, le bilan fonctionnel occupe une place prépondérante. Mais qu’est-ce que le bilan fonctionnel et pourquoi est-il si important ? Dans cet article, nous vous proposons un tour d’horizon sur ce sujet essentiel.

Définition du bilan fonctionnel

Le bilan fonctionnel est une représentation synthétique des ressources et des emplois d’une entreprise à un moment donné. Il permet ainsi d’évaluer l’équilibre financier et opérationnel entre les différentes sources de financement (capitaux propres, dettes) et les besoins en investissements ou en fonds de roulement.

Objectif de l’analyse fonctionnelle dans la gestion de l’entreprise

L’objectif principal du bilan fonctionnel est de mesurer la capacité d’une entreprise à couvrir ses besoins financiers. En mettant en évidence les relations entre les différentes masses du bilan, il permet également d’identifier les points forts et les points faibles de la structure financière de l’entreprise.

Quelle est la différence entre un bilan fonctionnel et un bilan prévisionnel ?

Il convient ici de distinguer le bilan fonctionnel du bilan prévisionnel. Le premier est un état des lieux à un instant T de la situation financière de l’entreprise, tandis que le second est un outil de prévision et d’anticipation des besoins financiers à venir, généralement établi sur plusieurs années.

Pourquoi faire un bilan fonctionnel ?

Le bilan fonctionnel présente plusieurs avantages pour la gestion de l’entreprise :

  • Évaluer la solvabilité :

    il permet de déterminer si une entreprise dispose de suffisamment de ressources pour faire face à ses dettes et autres engagements.

  • Optimiser le financement :

    en mettant en évidence les ressources inutilisées ou sous-exploitées, il offre la possibilité de réallouer ces fonds vers des investissements plus rentables.

  • Mettre en place des actions correctrices :

    le bilan fonctionnel permet d’identifier les déséquilibres financiers et d’établir un plan d’action pour y remédier.

La composition du bilan fonctionnel

Le bilan fonctionnel se compose de deux parties principales :

  • Les ressources stables, qui correspondent aux capitaux propres (apport des actionnaires, réserves) et aux dettes à long terme (emprunts).

  • Les emplois durables, qui représentent les investissements réalisés par l’entreprise (actifs immobilisés) et les besoins en fonds de roulement.

À noter que le bilan fonctionnel peut également inclure d’autres éléments, tels que les provisions pour risques et charges ou les écarts de conversion.

Structure du bilan fonctionnel

La structure du bilan fonctionnel repose sur l’équilibre entre les ressources stables et les emplois durables.

On distingue ainsi :

  • Le fonds de roulement net, qui mesure la différence entre les ressources stables et les emplois durables. Un fonds de roulement positif indique que l’entreprise dispose de suffisamment de ressources pour financer ses besoins à long terme.

  • Le besoin en fonds de roulement (BFR), qui représente les ressources nécessaires pour financer le cycle d’exploitation de l’entreprise (stocks, créances clients, dettes fournisseurs).

Interpréter un bilan fonctionnel

L’analyse du bilan fonctionnel permet de tirer plusieurs enseignements sur la situation financière de l’entreprise :

  • Une augmentation des capitaux propres peut traduire une amélioration de la solvabilité et une capacité accrue à financer des investissements.

  • Un accroissement des dettes à long terme peut signifier un recours accru à l’endettement pour financer les projets de l’entreprise.

  • Des emplois durables en hausse peuvent témoigner d’une stratégie de développement soutenue et d’un renforcement des actifs de l’entreprise.

Comment se présente un bilan fonctionnel ?

Le bilan fonctionnel peut être présenté sous deux formes :

  • Un tableau synthétique, mettant en évidence les principales masses du bilan et leur évolution sur plusieurs exercices.

  • Un graphique, permettant de visualiser rapidement l’équilibre entre les ressources stables et les emplois durables, ainsi que la situation du fonds de roulement et du BFR.

Pour réaliser un bilan fonctionnel, il est généralement recommandé de faire appel à un expert-comptable en ligne ou à un spécialiste du contrôle de gestion. Ce professionnel pourra également vous aider à comprendre les implications des données contenues dans votre bilan et à prendre les décisions appropriées pour assurer la pérennité de votre entreprise.

Les limites du bilan fonctionnel

Le bilan fonctionnel présente certaines limites, notamment :

  • Il ne prend pas en compte les éléments hors bilan qui peuvent avoir un impact sur la situation financière de l’entreprise (engagements de garantie, contrats de location-financement, etc.).

  • Il ne reflète pas nécessairement la valeur réelle des actifs et passifs, car il se base sur les valeurs comptables.

  • Il ne permet pas d’apprécier la rentabilité de l’entreprise, car il ne tient pas compte des flux de trésorerie générés par l’activité.

Malgré ces limites, le bilan fonctionnel reste un outil précieux pour appréhender la situation financière de l’entreprise et orienter ses décisions stratégiques.

Vous souhaitez en savoir plus sur la comptabilité ?

 

Tous nos articles

Comptabilité

Comment fonctionne le bilan et le compte de résultat d’une société VTC ?

Lire la suite
Comptabilité

Les déclarations en auto-entreprise

Lire la suite
Comptabilité

Les livres obligatoires des auto-entreprises et micro-entreprises

Lire la suite