Comment créer une entreprise de plomberie ?
 

Comment créer une entreprise de plomberie ?

Ce qu’il faut savoir pour ouvrir une société de plomberie

Dans le domaine du bâtiment et travaux publics, le métier de la plomberie concerne les spécialités de la tuyauterie, les installations sanitaires, la robinetterie ou encore le chauffage ou la ventilation.

Le métier de plombier étant une activité artisanale, chaque personne exerçant ce métier doit posséder un diplôme tel que le cap plomberie ou bien un bp ou un bts. En fonction de la spécialité choisie, la formation en deux ans sera différente.

Il existe en effet deux branches dans la plomberie : l’installation thermique ou l’installation sanitaire.
De ce fait, il existe différentes formations en fonction de la spécialité du métier choisi. Cependant, si vous pouvez justifier d’une expérience de plus de 3 ans en tant que salarié ou bien indépendant dans la plomberie, le diplôme ne sera pas obligatoire pour continuer votre activité.

Devenir plombier chuaffagiste à son compte en créant une entreprise de plomberie demande ainsi plusieurs compétences pointues dans les btp, mais aussi en gestion d’entreprise.

Quel statut juridique choisir pour ouvrir une entreprise de plomberie ?

Créer une entreprise en tant qu’indépendant est la meilleure solution pour profiter d’une liberté totale dans son travail.
Pour devenir plombier indépendant, vous allez devoir choisir le statut juridique qui convient le mieux à vos attentes et vos ambitions. Le but étant de dégager du bénéfice grâce aux services de plomberie ou de chauffage que vous proposez, le choix de la forme juridique sera stratégique.

Le premier choix lorsqu’une personne se lance à son compte dans l’aventure entrepreneuriale est le statut de l’auto entrepreneur. C’est un statut très souple qui permet une mise en place rapide et simple.

Cependant, si vous avez pour projet de développer votre entreprise de plomberie avec plus tard des associés, il est recommandé de créer une société avec le statut de la sarl ou bien la sasu.

Quelles sont les règles à respecter quand on ouvre une entreprise de plomberie ?

Pour confirmer l’ouverture de votre entreprise de plomberie, qui est une activité artisanale, vous devrez suivre un spi (stage à la préparation à l’installation).
Ce stage, facultatif depuis la loi pacte entrée en vigueur le 22 mai 2019 pour les artisans, vise à informer tous les futurs entrepreneurs sur les problématiques de gestion de l’entreprise telle que la gestion ou la comptabilité.
Vous pourrez trouver cette formation de près de 30 heures, répartie sur 4 ou 5 jours, en passant par la cma (chambre des métiers et de l’artisanat) de votre commune.

Toutefois, si vous avez déjà un diplôme en gestion ou bien si vous avez été chef d’entreprise, vous pouvez obtenir une dispense de stage auprès de la cma.

Quand vous débutez votre activité, prenez bien le temps de vérifier si vous respectez toutes les réglementations de votre métier afin de ne pas rencontrer de problèmes futurs.
Dans le secteur du BTP, les métiers sont soumis au risque, il faut donc toujours souscrire à une assurance décennale et une assurance civile et professionnelle. Bien sûr, lors de vos interventions, vous devez aussi respecter les normes de sécurité, de chauffage ou bien sanitaires.

Vous souhaitez en savoir plus sur la comptabilité ?

 

Tous nos articles

Création d'entreprise

Comment devenir coiffeuse à domicile ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment ouvrir un restaurant

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment devenir YouTubeur ?

Lire la suite