Comment devenir ébéniste ?
 

Comment devenir ébéniste ?

Les métiers d’artisanat qui ont été délaissés ces dernières années sont aujourd’hui prisés. En effet, la demande de produits authentiques qui sortent des circuits traditionnels de production est en hausse. Que ce soit pour des raisons écologiques ou pour l’amour du travail bien fait, les ébénistes ont un bel avenir devant eux. On vous propose d’en apprendre davantage sur ce beau métier : En quoi consiste cette activité ? Quelle formation pour devenir ébéniste ? Comment choisir un statut juridique adapté à l’ébénisterie ?

Qu’est ce que le métier d’ébéniste exactement ?

Il ne faut pas confondre les métiers de menuisier et d’ébéniste. Si le menuisier est amené à travailler sur les structures et les constructions en bois, il manipule aussi d’autres matières comme le PVC ou le métal. L’ébéniste quant à lui a pour activité le façonnage exclusivement du bois. L’ébéniste-menuisier opère les mêmes missions qu’un menuisier.

Il existe plusieurs spécialités en ébénisterie. En effet, le bois peut être travaillé de différentes manières :
– L’ébéniste artisan crée du mobilier en bois qu’il va pouvoir vendre en série limitée ou en création unique dans sa propre boutique ou via d’autres distributeurs ;
– L’ébéniste d’art, quant à lui, crée aussi du mobilier mais avec un objectif design et les meubles créés relèvent plutôt des arts décoratifs. Il vend ses meubles dans les galeries d’art ;
– L’ébéniste restaurateur travaille dans les musées et s’attache à redonner vie et éclat aux anciens meubles abîmés par le temps ;
– L’ébéniste agenceur crée et agence des gros ensembles de meubles destinés à équiper des bureaux.

Ainsi, à la lumière de l’ensemble de ces spécialités, l’une ou l’autre est susceptible de correspondre à votre sensibilité. Le métier d’ébéniste nécessite dans tous les cas de faire preuve de créativité et de techniques artisanales. Ces compétences nécessitent une formation.

Quelles sont les formations pour devenir ébéniste ?

Pour devenir ébéniste, vous devez avoir une grande appétence pour les travaux manuels et savoir faire preuve de précision et de créativité dans vos tâches. Vous devez aussi avoir une bonne perception des volumes et une habileté à dessiner des plans.

Plusieurs formations sont possibles pour exercer le métier d’ébéniste :
– Tout d’abord le CAP ébéniste, arts du bois ou dessinateur industriel d’ameublement vous permet d’apprendre tous les rouages du métier en deux ans seulement. Vous pouvez le compléter par la suite avec un BMA (Brevet des Métiers des Arts).
– Sinon, vous pouvez passer par un Brevet Professionnel de l’artisanat et des métiers d’art, option ébénisterie.
– Par ailleurs, après le lycée, vous pouvez aussi vous orienter vers un DMA (Diplôme des Métiers d’Art), avec différentes options.
– Il existe aussi des formations complémentaires dans des écoles à renommée internationale comme l’Ecole Boulle ou encore l’ENSAD.

Ces formations vous permettront de connaître toutes les spécificités du bois et de devenir un ébéniste aguerri.

Quel statut juridique choisir pour exercer dans l’ébénisterie ?

Pour devenir ébéniste à votre compte vous avez le choix entre différents statuts juridiques pour concrétiser votre projet.

L’un des statuts les plus avantageux si vous souhaitez vous lancer rapidement est le statut de la micro-entreprise. En effet, créer une micro-entreprise (ou une auto-entreprise) pour devenir ébéniste est facile et rapide à mettre en place. Cela ne nécessite pas de démarches administratives lourdes et vous pouvez le faire en seulement quelques étapes en remplissant un formulaire en ligne sur le site officiel de l’Etat. Ce statut a l’avantage considérable de vous épargner les conséquentes obligations comptables. Cependant, ce statut juridique plafonne votre chiffre d’affaires à un seuil précis. Toutefois, le plafond de chiffre d’affaires d’une micro-entreprise reste élevé. En effet, il atteint en 2022 la somme de 72 600 euros ce qui représente 6 050 euros par mois.

Si vous pensez que votre activité sera davantage rémunératrice et que vous voulez développer votre affaire, il vaut mieux choisir un autre statut. Aussi, sachez que les statuts ne sont pas figés. Autrement dit, libre à vous de le changer en cours d’activité selon l’évolution de votre activité d’ébénisterie.

L’autre possibilité est celle de créer votre société en choisissant le statut de la SARL (Société A Responsabilités Limitées) ou bien la SAS (Société par Actions Simplifiées), ou alors l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilités Limitées) ou la SASU (Société par Actions Simplifiées Unipersonelle) si vous êtes le seul associé dans votre entreprise. Avoir une société permet à votre entreprise d’ébénisterie de se développer et de recevoir des associés et d’embaucher des salariés.

Désormais, vous avez en tête toutes les méthodes et astuces pour devenir ébéniste et exercer un métier artisanal. Si vous souhaitez obtenir davantage d’information concernant l’entrepreneuriat et le monde des affaires en général, vous pouvez visiter le reste de notre site web.

Vous souhaitez en savoir plus sur la comptabilité ?

 

Tous nos articles

Création d'entreprise

Comment devenir coiffeuse à domicile ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment ouvrir un restaurant ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment devenir YouTubeur ?

Lire la suite