Comment devenir mécanicien indépendant ?
 

Devenir mécanicien indépendant : les étapes à suivre

Le mécanicien est un professionnel qui propose des services de réparation de la mécanique ou de l’électronique des véhicules. Il propose également des services d’entretiens courants des voitures ainsi que des dépannages ou des remorquages de véhicules en panne. C’est un métier où il n’est pas difficile de trouver du travail, tant les besoins sont importants en terme de véhicules en France. La majorité des gens se déplacent en voiture, et beaucoup n’ont pas les bases en réparations mécaniques.

Les pré-requis pour devenir mécanicien indépendant 

Les diplômes

Il est important de savoir que c’est une formation réglementée et qu’il faudra donc être titulaire d’une qualification professionnelle pour exercer le métier de mécanicien indépendant. Vous devez posséder un diplôme tel qu’un CAP ou un BEP en mécanique ou bien pouvoir justifier d’un minimum de 3 années d’expériences en tant que mécanicien salarié. Si l’une de ces conditions est remplie, vous pourrez vous lancer à votre compte, et même ouvrir votre propre garage.

La formation

En tant que métier d’entretien et de réparation de véhicules, la profession de mécanicien est réglementée et il était donc recommandé de suivre une formation spécialisée dans la gestion d’entreprise. Il s’agit du SPI autrement appelé Stage de Préparation à l’Installation. Mais depuis l’entrée en vigueur de la loi PACTE le 24 mai 2019, le SPI est désormais facultatif. Il permettra cependant d’offrir une réduction de charges aux travailleurs indépendants. Et si vous n’avez pas les bases en administratif pour créer une entreprise, nous vous recommandons de suivre cette formation.

Mécanicien indépendant : quelles sont les démarches à réaliser pour être à son compte ?

L’organisation de votre activité

Le mécanicien indépendant a deux manières d’exercer son activité. Il peut choisir de se déplacer chez le particulier ou sur son lieu de travail pour réaliser l’entretien ou la réparation de son véhicule. Cela ne nécessitera pas de charge liée au local. Cela lui permettra également d’ouvrir son entreprise à son nom, en restant une personne physique. Ainsi, le statut d’auto-entrepreneur sera largement suffisant.

Sinon, le mécanicien peut choisir d’avoir un lieu fixe pour effectuer ses réparations, ce qui permet à votre entreprise d’avoir plus de visibilité grâce à la présence d’un local. À vous donc de choisir quelle modalité vous convient le mieux. Il faudra cependant ouvrir une véritable société pour pouvoir tenir un garage. Pour vous aider, vous pouvez monter un business plan afin de visualiser et de prévoir vos futurs coûts ainsi que vos bénéfices prévisionnels. Si vous avez besoin d’être financé par des établissements financiers pour votre garage, il faudra leur présenter ce business plan.

Le statut juridique de votre garage

Vous devrez ensuite choisir le statut juridique qui correspond le mieux à vos ambitions de développement et de rentabilité. Vous pouvez par exemple devenir mécanicien en créant une micro-entreprise qui propose des avantages fiscaux et sociaux, mais impose un plafonnement de votre chiffre d’affaires annuel. Et si vous dépassez ce chiffre d’affaires annuel, il faudra revenir sur toutes vos factures, mais également changer de statut juridique.

Vous pouvez aussi choisir de créer une société en propre et d’ouvrir une SARL (Société A Responsabilités Limitées) ou bien une SAS (Société par Actions Simplifiées). En fonction de vos perspectives de développement, vous pourrez recruter des collaborateurs, et vous étendre en investissant plusieurs locaux. C’est le statut juridique choisi qui va vous permettra de devenir mécanicien à votre compte.

De plus, ces statuts vous permettent de dissocier votre patrimoine professionnel de votre patrimoine personnel. C’est un facteur non négligeable à prendre en compte dans la création de votre entreprise car le jour où vous êtes en faillite, vous risquez de tout perdre si vous êtes encore sous le statut d’auto-entreprise.

Devenir mécanicien indépendant : quelles sont les formalités à suivre ?

Tout mécanicien indépendant a pour obligation de demander une carte de commerce ambulant s’il exerce son activité en dehors de sa commune d’habitation. C’est une carte qui est valable et renouvelable tous les 4 ans.


Par ailleurs, en tant que mécanicien, vous exploitez de nombreuses pièces matérielles qui finiront en déchets. Il est donc obligatoire de procéder à la gestion des déchets et à leur recyclage jusqu’à élimination finale. Vous pourrez éliminer vos déchets dans une déchetterie, avec un prestataire spécialisé, ou encore les faire reprendre par le fournisseur d’origine. L’objectif est de valoriser les déchets.

En terme d’affichage, il est aussi demandé d’afficher les tarifs de vos prestations ainsi que vos taux horaires au sein de votre local ou bien de votre véhicule. Le mécanicien indépendant doit également proposer à ses clients des pièces d’occasion. C’est une obligation pour certaines pièces des véhicules.

Vous souhaitez en savoir plus sur la comptabilité ?

 

Tous nos articles

Création d'entreprise

Comment devenir coiffeuse à domicile ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment ouvrir un restaurant ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment devenir YouTubeur ?

Lire la suite