La création d'entreprise est offerte J'en profite 🚀
 

Zoom sur le résultat d’exploitation : définition, calcul et interprétation

Le résultat d’exploitation est l’un des principaux indicateurs qui permettent d’analyser les performances d’une entreprise. Se trouvant directement dans le compte de résultat, son évolution est facile à analyser pour les lecteurs des états financiers.

En tant que véritable thermomètre de la santé d’une entreprise, il aide le dirigeant à prendre d’éventuelles décisions stratégiques correctives. Par ailleurs, il sert de base au calcul d’autres indicateurs, plus précis ou plus spécifiques.

Dans cet article, nous vous présentons le rôle du résultat d’exploitation et son calcul. Enfin, si vous n’atteignez pas les performances escomptées, nous vous donnerons les principaux leviers qui pourraient vous permettre d’améliorer les performances financières de votre activité.

Qu’est-ce que le résultat d’exploitation ?

Le résultat d’exploitation est l’un des agrégats financiers les plus utilisés.

Définition du résultat d’exploitation

Le résultat d’exploitation (également connu sous l’acronyme EBIT) est un indicateur comptable qui rassemble toutes les opérations liées à l’activité de l’entreprise. Il a pour objectif d’évaluer la performance réelle de celle-ci, en excluant les éléments financiers et exceptionnels, ainsi que l’impôt sur les bénéfices.

Un indicateur de performance essentiel

Pour le dirigeant, ou pour toute personne intéressée par l’évolution de l’entreprise, le suivi des performances de l’activité de celle-ci est primordial. En isolant uniquement les opérations liées à l’exploitation, le résultat d’exploitation permet d’analyser les performances de la société d’un exercice à l’autre. Il est d’ailleurs utilisé pour le calcul de nombreux autres indicateurs financiers, tels que l’EBE (excédent brut d’exploitation)

Méthode de calcul du résultat d’exploitation

Le résultat d’exploitation est calculé en comparant l’ensemble des charges et des produits de la période, sauf ceux ayant un caractère financier ou exceptionnel. Il est ainsi déterminé par la formule suivante :

Résultat d’exploitation = Produits d’exploitation – Charges d’exploitation

Les produits d’exploitation correspondent essentiellement au chiffre d’affaires, tandis que les charges d’exploitation peuvent être de différentes natures (achats de marchandises ou de matières premières, loyers, charges de personnel, etc.). Les impôts et taxes sont également pris en compte, à l’exception de l’impôt sur les bénéfices.

Comment interpréter le résultat d’exploitation ?

En n’isolant que les éléments se rapportant à l’activité, l’EBIT dresse une évaluation de la performance réelle de l’entreprise.

Analyse de l’évolution du résultat d’exploitation

La première chose à faire pour analyser le résultat d’exploitation est de regarder s’il évolue positivement ou s’il est en baisse, par rapport aux exercices précédents. Ainsi, on peut facilement analyser l’évolution de la performance de l’entreprise d’une année sur l’autre.

Étude de la rentabilité de l’entreprise

Le principal rôle de l’EBIT est de montrer si l’activité est rentable ou non. Ainsi, un résultat positif est le signe d’une activité qui dégage des profits, tandis que s’il est négatif, le cycle de production est déficitaire. Il peut ainsi servir de guide, avec l’appui d’autre indicateurs, dans la prise de décision du dirigeant.

Prise en compte du contexte économique

Pour analyser l’évolution du résultat d’exploitation, il convient de prendre en compte d’éventuels événements qui seraient venus perturber l’exercice. Ces dernières années, certaines entreprises ont ainsi vu leurs performances bouleversées par le COVID, ou par la flambée des cours de certaines matières premières. En faisant appel aux services d’un cabinet d’expertise comptable, vous pourriez profiter de son expertise pour analyser les causes des bonnes ou des mauvaises performances financières de votre société.

"*" indicates required fields

This field is for validation purposes and should be left unchanged.
« * » indique les champs nécessaires
 

Les indicateurs liés à l’EBIT

En matière d’analyse financière, il existe de nombreux indicateurs servant à mesurer les performances d’une entreprise. Certains d’entre eux sont étroitement liés au résultat d’exploitation, comme par exemple le seuil de rentabilité ou le point mort.

Le taux de marge opérationnelle

Également appelé taux de marge d’exploitation, cet indicateur vise également à mesurer les performances liées à l’activité. Pour l’obtenir, il faut faire un ratio entre le résultat d’exploitation et le chiffre d’affaires. Le taux obtenu permet d’analyser les performances de l’exploitation indépendamment de l’évolution du niveau d’activité. Ainsi, le résultat d’exploitation peut être stable, alors que le chiffre d’affaires a fortement augmenté. Dans ce cas de figure, la rentabilité de l’activité est en baisse, ce qui n’aurait pas été mis en évidence en analysant simplement l’EBIT.

Le seuil de rentabilité

En plus de ses charges variables, qui dépendent de son niveau d’activité, une entreprise dispose de charges fixes (loyer, dotations aux amortissements et provisions, etc.). Le seuil de rentabilité désigne le chiffre d’affaires minimum à atteindre pour couvrir les charges fixes et variables, et ainsi ne pas être déficitaire.

Le point mort

Le point mort est calculé à partir du seuil de rentabilité. Il s’agit du nombre de jours qui sont nécessaires à une entité pour être rentable sur une période donnée, qui correspond généralement à l’exercice comptable.

Les écarts entre le résultat d’exploitation et d’autres indicateurs financiers

Le résultat d’exploitation est souvent confondu avec d’autres indicateurs, issus des comptes annuels ou des soldes intermédiaires de gestion.

Différence avec le résultat net

Le résultat net, qui figure également dans le compte de résultat, dresse l’excédent ou le déficit issu de toutes les opérations réalisées par l’entreprise au cours de l’exercice. Contrairement à l’EBIT, il prend également en compte les charges et produits d’ordre exceptionnel et financier.

Différence avec le résultat financier

Le résultat financier montre l’impact des opérations financières menées par l’entreprise sur ses comptes. Les charges financières évaluent le coût des financements de l’entreprise, tels que les emprunts ou les augmentations de capital. Elles viennent en déduction des produits financiers, qui correspondent essentiellement aux résultats des placements effectués.

Comment améliorer le résultat d’exploitation ?

Votre résultat d’exploitation est négatif, ou n’est pas aussi bon que vous l’espériez ? Nous vous présentons les principaux leviers qui pourraient vous aider à l’améliorer.

Optimisation des coûts d’exploitation

Pour améliorer votre rentabilité, vous pourriez chercher à réduire vos coûts d’exploitation. Pour cela, il est recommandé de se pencher sur chaque poste de dépense de votre structure, et d’identifier s’ils pourraient être allégés. Il est ainsi possible que certaines dépenses fassent doublon, ou que certains postes fassent l’objet de gaspillages qui peuvent s’avérer coûteux.

Augmentation du chiffre d’affaires

Grâce au calcul de votre seuil de rentabilité, vous savez désormais quel niveau de chiffre d’affaires vous devrez atteindre pour être rentable. Vous pouvez ainsi vous fixer des objectifs chiffrés. Il convient de noter que, plus la part de vos charges variables est élevée, plus il sera difficile d’améliorer les résultats de votre activité.

En mettant en évidence les résultats de l’activité de l’entreprise, l’EBIT a donc un rôle important dans l’analyse de ses performances, et dans leur suivi. Pour être certain de prendre vos décisions stratégiques sur la base d’indicateurs fiables, il est essentiel de tenir une comptabilité juste. Pour cela, vous pouvez vous faire aider d’un cabinet d’expert-comptable en ligne, tel que Keobiz.

Vous souhaitez en savoir plus sur la comptabilité ?

 

Tous nos articles

Comptabilité

Comment fonctionne le bilan et le compte de résultat d’une société VTC ?

Lire la suite
Comptabilité

Les livres obligatoires des auto-entreprises et micro-entreprises

Lire la suite
Comptabilité

Qu'est-ce que le numéro de SIRET ?

Lire la suite