Devenir franchisé d’un commerce
 

Comment ouvrir un commerce en franchise en France ?

Décider d’ouvrir un commerce en franchise implique de rejoindre un réseau. Il est important de s’interroger sur les points clés en tant que franchisé et se poser les bonnes questions avant d’investir dans un projet nécessitant un apport personnel conséquent.

Définition de la franchise, obligations franchiseur / franchisé

Le franchiseur est un entrepreneur qui a développé un concept de franchise. Il propose à des entrepreneurs indépendants (les franchisés) de s’associer et de créer leur entreprise en franchise en leur apportant son savoir-faire et la notoriété acquise avec son enseigne. Les obligations franchiseur et franchisés sont réciproques, scellées par un contrat.

Le franchiseur s’engage à respecter certains engagements. Il doit notamment garantir au franchisé le droit d’usage du concept qu’il a développé. Le franchisé, quant à lui, doit s’acquitter de droits d’entrée et de redevance, part non négligeable des charges de l’activité d’une franchise (l’apport demandé est généralement assez élevé).

Le franchiseur a un devoir de conseil et d’assistance envers ses franchisés. Il a également une obligation de non-concurrence, promettant le monopole d’exploitation dans un périmètre défini. Il est tenu de délivrer toutes les informations juridiques et commerciales nécessaires et doit dispenser à ses franchisés une formation initiale et des formations continues. Le franchiseur a pour objectif principal de faire bénéficier le futur franchisé de son enseigne, de la force du réseau, de sa notoriété, tout en restant propriétaire du concept et de son savoir-faire.

Le principal avantage pour le franchisé est le fait d’être accompagné par une enseigne qui a fait ses preuves. Il s’engage auprès du franchiseur à respecter les obligations fixées par le contrat de franchise.

Quel type de franchise choisir ? Vers quelle enseigne se tourner ?

Créer une entreprise en franchise c’est décider de rejoindre sous contrat, un réseau. Si vous envisagez de devenir franchisé d’un commerce, le panel de franchises proposé est très vaste.

Les franchises sont présentes dans quasiment tous les secteurs d’activité, qu’il s’agisse de produits ou de services. On retrouve des franchises historiques ou novatrices, des franchises au concept expérimental ou ayant déjà fait ses preuves. Les enseignes de franchises se distinguent dans l’hôtellerie, la restauration, la boulangerie, le secteur de la mode et du textile, le secteur de la beauté, du nettoyage, le bâtiment, l’habitat, l’automobile, les services à la personne, aux particuliers ou aux entreprises…

Dans le cadre d’une reprise de franchise, il s’agira de racheter une entreprise qui fonctionne déjà sous l’enseigne d’une franchise et souhaitant revendre son affaire sous ce statut-là. Attention aux termes du contrat, vous pourriez être contraint à de nombreuses obligations. Devenir franchisé d’un commerce, c’est aussi adhérer aux valeurs du réseau.

Ouvrir un commerce franchisé : création de franchise ou reprise de franchise ?

Quelles sont les différences entre création de franchise et rachat de franchise ?

Créer une entreprise en franchise ou reprendre un commerce déjà implanté sous enseigne ? Toutes ces questions ne sont pas anodines. Créer une entreprise sous le statut de franchise ou reprendre un commerce déjà en place ? Dans les faits, tout dépendra des opportunités proposées au moment où vous envisagez de vous lancer dans la création d’entreprise ou la reprise d’un commerce.

Choisir la création d’entreprise sous franchise est un moyen efficace pour démarrer une activité. Le franchiseur vous apporte son expérience, son expertise. Vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé. La franchise est une formule juridique souple qui permet à une entreprise, un indépendant ou un artisan de se développer sous contrat. Elle offre une image forte et une notoriété certaine. L’entreprise est juridiquement protégée par le contrat de franchise qui lui assure l’exclusivité de la distribution des produits et/ou services du franchiseur, ainsi que la transmission du savoir-faire.

L’entreprise qui reprend un commerce sous enseigne est soumise aux mêmes obligations que celles du franchisé précédent. Si vous trouvez une franchise à reprendre, vous pourrez vous adresser directement au franchisé qui vous mettra en contact avec le franchiseur. Le contrat n’étant pas cessible, c’est au franchiseur que reviendra la décision d’accepter ou non cette cession. Dans la majorité des cas de reprises, le repreneur doit signer un nouveau contrat de franchise, et s’acquitter des droits d’entrée.

Quelles sont les précautions à prendre avant la signature du contrat de reprise sous franchise ?

Avant de vous lancer dans la reprise d’un commerce sous le régime de franchisé, mieux vaut se renseigner sur les raisons de la vente du commerce. Les raisons d’une cession de franchise peuvent être multiples.

Le cédant peut décider de vendre son commerce en franchise en raison d’une mauvaise gestion du personnel, à cause de dettes, d’un faible chiffre d’affaires dû à un mauvais emplacement… N’hésitez pas à déployer vos talents d’enquêteur pour recueillir un maximum d’informations (enquête de voisinage, avis internet, observation de la fréquentation du point de vente). Il s’agira de bien s’informer afin de s’assurer de reprendre une affaire pérenne.

Une investigation poussée permettra de définir la nature de la franchise, les valeurs véhiculées par celle-ci, savoir si ces valeurs sont en accord avec les vôtres, déterminer les modalités liées à l’enseigne. Autant de renseignements précieux qui vous aideront dans la prise de décision et d’action.

Pensez également à analyser la concurrence : listez les commerces appartenant au même secteur d’activité, avec un positionnement semblable au vôtre et implantés à proximité.

Quand on reprend une franchise, il faut s’assurer de la santé financière du commerce visé et vérifier les documents juridiques. Demandez au cédant de vous montrer bilans et comptes de résultat sur plusieurs années. Si vous ne savez pas les lire, n’hésitez pas à faire appel à un expert-comptable.

La progression du chiffre d’affaires, les marges, la rotation de stocks ou les investissements réalisés sont autant d’indicateurs pour vérifier la bonne santé d’une entreprise.

Comment se déroule une vente sous franchise ?

Après avoir investigué et évalué les risques, vous êtes décidé à franchir le pas et racheter le commerce franchisé. La vente définitive ne pourra se conclure qu’avec l’accord de l’enseigne de la franchise. En effet, le cédant ne pourra pas vendre son commerce en franchise si l’enseigne s’y oppose.

Le risque principal est que l’enseigne demande à exercer son droit de priorité pour acquérir le commerce (en raison d’un lieu d’implantation attractif par exemple). Il faut donc trouver un accord avec la tête de réseau de la franchise.

Dans le cas où l’enseigne donne son accord, vous devrez signer un contrat d’engagement auprès du réseau (avec une multitude de clauses !). Il peut s’agir d’un simple contrat, qui peut être complété par un protocole d’accord ou une lettre de confort.

En tant que nouveau franchisé, vous devrez vous acquitter des droits d’entrée et vous engager à payer la redevance mentionnée au contrat de franchise.

Vous souhaitez en savoir plus sur la comptabilité ?

 

Tous nos articles

Création d'entreprise

Comment devenir coiffeuse à domicile ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment ouvrir un restaurant ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment devenir YouTubeur ?

Lire la suite