Comment ouvrir un fast food ?
 

Comment ouvrir un restaurant ?

Comment choisir le local pour ouvrir un restaurant ?

L’emplacement idéal pour ouvrir un restaurant doit combiner de nombreux critères. Le local de votre business doit être synonyme de visibilité et bénéficier d’un passage régulier. Il faut donc choisir un emplacement stratégique pour votre restaurant, accessible à tous les clients potentiels. Mais en tant que restaurateur, choisir l’emplacement de son restaurant n’est pas évident ! En plus d’une bonne visibilité, la localisation du restaurant doit aussi tenir compte de la facilité d’accès et de la sécurité.

Selon le concept envisagé, réussir l’ouverture de son restaurant, consiste à choisir une zone facile d’accès. L’emplacement doit être proche des axes routiers, mais pas trop bruyant, et de préférence avec un parking à proximité. Si l’établissement est proche des transports en commun, les clients pourront se rendre plus facilement au restaurant.


La proximité du restaurant avec les commerces est essentielle pour le business. Il est préférable d’ouvrir un restaurant non loin des boutiques de centre-ville, centres commerciaux ou lieux de loisirs. La zone commerciale peut également être une bonne alternative pour la réussite d’un restaurant sous réserve que le concept soit adapté.

Misez sur la visibilité du restaurant dès l’ouverture, car miser sur la notoriété et le seul bouche à oreille est un pari risqué pour débuter dans la restauration. Gardez en ligne de mire votre clientèle cible (touristes, locaux, clientèle professionnelle) pour effectuer votre choix de local.

Quels sont les équipements nécessaires pour ouvrir un restaurant ?


Dans la structure idéale, le futur restaurant comportera un espace convivial pour les clients, comprenant une salle de réception décorée avec goût et un bar.


Pour le confort du cuisinier, il est recommandé de prévoir une cuisine professionnelle vaste et déjà semi-équipée ou équipée, ainsi qu’une zone de stockage des produits et une chambre froide. Pour trouver l’emplacement idéal, il faut tenir compte du nombre de places disponibles et des éventuelles possibilités d’agrandissement de l’établissement : comme dans toute création, il faut aussi savoir se projeter dans l’avenir.

Quelles différences entre le permis d’exploitation d’un restaurant et la licence ?

Le permis d’exploitation

Le permis d’exploitation est le document officiel nécessaire pour ouvrir un établissement de restauration. Il concerne les restaurants traditionnels, mais également les bars. Ce permis est indispensable car il permet à l’exploitant de pouvoir commercialiser des boissons alcoolisées dans son restaurant. Le document est valable 15 ans et s’obtient au terme d’une formation auprès d’un organisme agréé. La formation est payante. Avant d’ouvrir il faut également faire une déclaration auprès de la marie de Paris (ou ville correspondante à l’implantation du restaurant) ou auprès de la préfecture de police.

La licence de débit de boissons

Il existe 2 types de licences pour vendre des boissons alcoolisées dans son restaurant.

Vous effectuerez les démarches en fonction de vos besoins :

Quelles sont les normes à respecter pour ouvrir un restaurant ?

Le site service-public.fr informe sur la législation relative aux normes de restauration dont voici les principales :

Le volet financier de l’activité de restauration : prévisionnel d’un restaurant

Les investissements à prévoir lors de la création d’une entreprise CHR :

Le chiffre d’affaires prévisionnel du restaurant

Difficile à déterminer lors d’un avant-projet même si une étude de marché permettra une approche assez précise de la réalité. Se renseigner sur la concurrence pour évaluer le chiffre d’affaires potentiel.

Les dépenses : frais fixes et frais variables dans un restaurant

Les achats de marchandises nécessaires à l’élaboration des repas prévus et les boissons
Les loyers
Les dépenses d’énergie
L’entretien du matériel
Les produits d’entretien
Le petit matériel de cuisine
L’assurance professionnelle
Les locations de matériel
Les honoraires de l’expert-comptable
Les dépenses de publicité et de site internet
Les frais bancaires
Les frais de télécommunication
Les charges de personnel
La dernière étape de création d’entreprise de restauration consiste à choisir le statut juridique. Pour plus d’informations sur le choix du statut juridique de votre société, n’hésitez pas à nous contacter.

Vous souhaitez en savoir plus sur la comptabilité ?

 

Tous nos articles

Création d'entreprise

Comment devenir coiffeuse à domicile ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment devenir YouTubeur ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Auto-entrepreneur ou Micro-entreprise

Lire la suite