Comment ouvrir un salon de coiffure ?
 

Comment ouvrir un salon de coiffure ?

Quels sont les pré requis pour ouvrir un salon de coiffure à son compte ?

La profession de coiffeur est une profession réglementée car elle est qualifiée d’artisanale. En effet, exercer le métier de coiffeuse ou coiffeur signifie que vous disposez d’une qualification professionnelle grâce à un diplôme d’etat.

Pour ouvrir un salon de coiffure, vous devez donc être titulaire d’un diplôme tel qu’un brevet professionnel de coiffure ou encore un diplôme inscrit au répertoire national de certification professionnelle dans le domaine de la coiffure. Il est possible d’ouvrir un salon de coiffure sans diplôme mais dans ce cas-là, votre conjoint ou un de vos salariés doit obligatoirement être titulaire d’un diplôme en coiffure.

Exploiter un salon de coiffure est donc une activité artisanale. Pour vous lancer dans une activité artisanale, il fallait passer obligatoirement le spi ou stage de préparation à l’installation mais depuis la loi pacte du 22 mai 2019, le spi est devenu facultatif. Vous pouvez aussi en faire une activité commerciale si vous choisissez de vendre dans votre salon des produits de soin capillaire tels que des shampooings, baumes, crèmes ou matériel de coiffure.

Sachez qu’à partir de 10 salariés employés dans votre salon de coiffure, vous basculerez vers une activité commerciale.

Quelle structure juridique choisir pour ouvrir un salon de coiffure ?

Pour ouvrir votre salon de coiffure, vous allez devoir gérer la partie administrative pour donner une structure légale à votre entreprise. Vous allez donc devoir choisir la forme juridique pour déclarer votre salon de coiffure. Que vous montiez votre salon de coiffure dans un local dédié ou bien que vous proposiez des services de coiffure à domicile, il n’est pas recommandé de choisir le statut de la micro entreprise pour votre salon de coiffure.

En effet, ce statut n’est pas adapté pour une activité de coiffure car il impose un plafond pour votre chiffre d’affaires annuel et ne protège pas votre patrimoine personnel. Vous pourrez alors choisir de créer votre société pour faire de votre salon de coiffure une entité autonome dont le patrimoine n’est pas confondu avec votre patrimoine personnel.

Parmis les différents statuts juridiques de société, vous aurez le choix entre les sociétés unipersonnelles ou bien avec plusieurs associés. Il existe notamment la sarl ou l’eurl, ou encore la sas ou la sasu. Pour plus d’informations et savoir quelle société choisir cliquez ici.

Quelle sont les formalités pour devenir coiffeur indépendant ?

Vous pouvez aussi décider d’ouvrir un salon de coiffure non pas en totale indépendance mais en passant par un contrat de franchise.

Cela vous permet de profiter de la renommée et du savoir-faire d’une enseigne reconnue dans la coiffure afin d’avoir une base de clients déjà acquise et aussi profiter des ressources offertes par le franchiseur.

Cependant, vous devrez respecter les modalités du franchiseur dans votre activité et également payer un droit d’entrée et aussi des redevances. La liberté de gestion de votre salon de coiffure sera donc limitée.

Il existe de nombreuses très petites et petites entreprises dans le milieu de la coiffure et vous pouvez tout à fait développer votre activité en indépendant. Les salons de coiffure de proximité ont encore de beaux jours devant eux.

Vous souhaitez en savoir plus sur la comptabilité ?

 

Tous nos articles

Création d'entreprise

Comment devenir coiffeuse à domicile ?

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment ouvrir un restaurant

Lire la suite
Création d'entreprise

Comment devenir YouTubeur ?

Lire la suite