Definition business modelDans un business plan, la partie centrale pour bien comprendre tous les éléments d’un projet, tant en terme de stratégie que de chiffres, c’est le business model. Voici pourquoi.

La définition du business model

Le business model c’est le point de départ de tout projet d’entreprise. C’est en effet à cette étape centrale du business plan que l’entrepreneur va définir précisément son idée, comment il envisage de la concrétiser, en quoi elle va se distinguer dans son domaine et donc rapporter de l’argent.
Le business plan permet donc à l’entrepreneur de rendre lisible les contours du projet qu’il aura pensé pour en définir les détails (chiffres prévisionnels de bilan, de compte de résultat, de plan de trésorerie et de tableau de financement entre autres) nécessaires à la formalisation du business plan.

Quels sont les enjeux d’un business model ?

La formalisation du business model est une étape capitale pour faire les bons choix stratégiques. En effet, c’est là l’occasion pour le porteur du projet de définir précisément :
– le marché (contexte, concurrence, clientèle, etc.)
– le positionnement du projet d’entreprise sur ce marché
– la rentabilité théorique
C’est en effet sur la base de ces éléments que l’entreprise va pouvoir valider ce qui la distingue suffisamment des autres acteurs du marché pour créer la valeur ajoutée qui la mènera au succès.
Evidemment, selon l’évolution des différents éléments constitutifs du business model, la stratégie qui y aura été initialement définie pourra être réajustée pour être toujours en phase avec ce qu’exige la situation pour être performant.

Comment s’utilise un business model ?

Une fois formalisé, le business model permet à l’entrepreneur de présenter un maximum d’éléments –convaincants – de la manière la plus concise et lisible – donc efficace – à tous ceux qui participeront au succès du projet (investisseurs, prescripteurs, fournisseurs, etc.)

Quels sont les business model d’aujourd’hui ?

Il y a autant de business models qu’il y a d’entreprises… Autant de projets que de domaines y sont explorés, du modèle économique traditionnel aux nouveaux modèles de génération de revenus, notamment liés à l’explosion d’Internet, mais aussi à l’émergence de pratiques de low cost ou de désintermédiation que l’on retrouve dans des business models d’un nouveau genre :
– l’affiliation qui permet à l’entreprise de prélever une commission à chaque clic d’internaute sur une bannière publicitaire ;
– le peer to peer qui permet à l’entreprise de prélever une commission pour une mise en relation ;
– le tout gratuit qui permet à l’entreprise de se rémunéré non pas sur une prestation qui est gratuite, mais sur la publicité ;
– le SAAS (Software As A Service) qui ne fonctionne que sur le principe de l’abonnement ;
– le freemium qui permet à l’entreprise d’offrir une prestation et de proposer un niveau de prestation supérieur (contenus enrichis) sur la base d’un accès payant ;
– le partage de revenu qui se base sur le partage des revenus entre l’entreprise et ses ayants droit.


1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (Soyez le premier à laisser une note)
Loading...